News produits

Un réseau pour les objets et un lieu pour les pionniers

1/5 La zone de réception du nouveau Swisscom Business Campus.

2/5 Le cœur du nouveau Swisscom Business Campus: le bureau ovale avec son écran tactile interactif.

3/5 Doté de parois flexibles, le bureau ovale (Oval Office) peut être transformé en quelques minutes d’une salle d’atelier fermée en une scène de présentation ouverte.

4/5 Quel est le point commun entre le Micro Scooter, la langue de programmation Pascal et la turbine à gaz? Tous ont été développés par des Suisses. Des informations à découvrir sur le mur des pionniers du Swisscom Business Campus.

5/5 En plus de tout le reste, le Swisscom Business Campus offre des possibilités de s’isoler.

1/5 La zone de réception du nouveau Swisscom Business Campus.

Swisscom Business Campus

Nouveau Swisscom Business Campus

Internet des objets, big data ou Machine to Machine: les innovations d’hier ont depuis longtemps conquis l’économie d’aujourd’hui. Quelles opportunités la numérisation offre-t-elle à votre entreprise? Au nouveau Swisscom Business Campus, vous pourrez creuser cette question et élaborer aux côtés de Swisscom le modèle commercial de l’avenir. Le Swisscom Business Campus est un lieu, un atelier, une plate-forme permettant de sonder avec les clients commerciaux les possibilités de la numérisation, pour forger des projets d’avenir et développer de nouveaux domaines commerciaux. On s’y remonte les manches, on y mène des dialogues ouverts et on y applique des méthodes variées. Au Swisscom Business Campus de Zurich Ouest, des ateliers de Co-Creation et des manifestations sont organisés depuis la fin mars.

Plus d’informations

«Avec le Low Power Network de Swisscom, les clients peuvent connecter à l’Internet des objets du quotidien, de façon simple et peu gourmande en énergie.»

Gerhard Schedler, Head of M2M chez Swisscom

Project 365d

Une colocation entre hommes presque normale

Un ascenseur? Non, il n’y en a pas ici. Alors on prend l’escalier pour gravir les quatre étages. L’odeur de cet immeuble ancien rappelle une visite chez ses grands-parents. Plus vite que l’on ne pensait, on atterrit néanmoins dans l’un des projets de Smart Home les plus innovants de Suisse: la colocation TIC de Swisscom, dans laquelle habitent Daniel Geppert, Johannes Neumaier et Thomas Petrig pendant 365 jours.

Nous rendons une petite visite aux nerds et nous attendons à un appartement futuriste plein de gadgets et d’écrans. Lorsque la porte s’ouvre, le tout ressemble davantage à une colocation entre hommes rien de plus normale, mais très ordonnée. Tandis que Daniel remplit son rôle d’hôte et propose jus de fruit et café dans la cuisine des plus traditionnelles, une silhouette se glisse rapidement hors de la salle de bains en arrière-plan. Peu de temps après, Johannes se présente, fraîchement douché et habillé.

La technologie vécue au quotidien

Durant la courte visite de l’appartement, on découvre alors pourquoi ce projet fait tant parler de lui. Sur les meubles, les rebords de fenêtres et les murs se trouvent d’innombrables capteurs et appareils – et même dans le lave-linge. Pourtant, les deux ingénieurs diplômés ne semblent nullement excités par toute cette technique. Au bout de huit mois, ces objets font partie de leur quotidien. Mais lorsque les deux habitants parlent de leurs projets actuels, leurs yeux commencent à briller.

De nombreux projets ont déjà échoué ou n’ont pas passé l’épreuve du quotidien, comme le concèdent Daniel et Johannes. Cela n’empêche pas ces bricoleurs enthousiastes de tester sans cesse de nouvelles choses comme le Buzz Board. Il reste en effet encore 15 vendredis.

dialogue accompagne la colocation TIC durant toute l’année et parlera également du Projet 365d dans le prochain numéro.

Accéder au blog 365d

Low Power Network

Mise en service d’un réseau pour l’Internet des objets

Swisscom a mis en service ce mois-ci un Low Power Network spécialement conçu pour la connexion d’objets dans le domaine M2M. Trois questions sur ce sujet à Gerhard Schedler, Head of M2M chez Swisscom.

En quoi consiste exactement le Low Power Network?

Le Low Power Network permet aux clients de connecter à l’Internet des objets du quotidien. C’est un réseau sans fil similaire à un réseau de radiocommunication mobile, à la différence qu’un nombre plus réduit de données y est transmis et beaucoup plus lentement, donc il faut moins d’énergie. On peut ainsi par exemple intégrer un capteur dans un  parking et il n’est pas nécessaire de remplacer la batterie toutes les deux semaines, la durée de vie est garantie sur des années.

Comment se sont déroulés les deux projets pilotes à Genève et Zurich?

Le déploiement des réseaux par Swisscom Broadcast a maintenant eu lieu dans les deux régions. Nous avons été surpris par le grand nombre de retours positifs et de demandes d’entreprises de toutes branches: les clients s’intéressent aux boîtes à lettres intelligentes, mais aussi aux capteurs de citernes à mazout, aux capteurs de mesure dans les parkings ou pour la qualité de l’air. Des entreprises de développement, des sociétés industrielles mais aussi de grands utilisateurs d’énergie ou des start-up nous ont contactés.

Et que se passe-t-il maintenant?

Jusqu’au mois de mai, nous avons reçu 60 demandes d’entreprises et nous allons devoir faire un choix. L’objectif, c’est de mettre en service d’ici à la fin de l’année deux réseaux partiels et environ trois à cinq projets phares. Nous allons plancher avec les autres intéressés sur des Business Cases, afin de nous faire une meilleure idée du potentiel global.

Plus d’informations sur le Low Power Network

Mobile Bonus Business

Revendez-nous votre ancien portable professionnel!

Chaque année, des milliers de portables et tablettes finissent à la poubelle ou disparaissent dans des tiroirs, alors qu’ils fonctionnent encore. Avec l’offre Mobile Bonus Business, les clients commerciaux de Swisscom peuvent désormais vendre sans frais leurs mobiles usagés ou défectueux, une solution sûre et aisée. Martin Voegeli, chef de projet TIC chez Nahrin AG: «Grâce à Mobile Bonus Business, nous avons pu remplacer facilement et à peu de frais 200 tablettes pour le service extérieur de Nahrin. Du fait du processus d’effacement sûr, nos données commerciales ont toujours été protégées. Grâce à Swisscom, notre ancien matériel peut être encore utilisé de façon sensée et pour une bonne cause.»

Soutenir des familles au Népal

L’offre et la demande en vigueur sur le marché international des mobiles d’occasion déterminent le prix de reprise. Si vous le souhaitez, vous pouvez soutenir un projet de SOS-Villages d’enfants au travers d’un don. Vous préservez ainsi l’environnement en donnant une deuxième vie à votre appareil, tout en offrant un meilleur avenir à des familles du Népal.

Plus d’informations

Inhouse Mobile Services

Une meilleure couverture inhouse grâce aux femtocellules Business

Le travail nomade et flexible prend une importance croissante dans beaucoup d’entreprises et l’utilisation d’appareils mobiles est le pain quotidien des collaborateurs. Pour cela, il faut avoir une bonne réception mobile. Les normes modernes de la construction, telles que la Minergie, compliquent bien souvent cette réception à l’intérieur des bâtiments. Une bonne isolation ou des vitres particulièrement insonorisantes font alors l’effet de barrière. Aux endroits animés ou dans les canyons urbains, il est également difficile de garantir une bonne couverture mobile.

Les femtocellules, nouvelle solution indoor

Swisscom pallie désormais ce problème avec son nouveau Inhouse Mobile Service Standard, assuré par des femtocellules qui offrent un bon champ hertzien même au sein de bâtiments fermés. Le signal 3G (ultérieurement 4G) est émis depuis un Femto Access Point (FAP) à faible puissance. Les femtocellules s’intègrent aisément dans l’infrastructure LAN et WLAN de l’entreprise. Les collaborateurs peuvent ainsi téléphoner de façon mobile et accéder plus rapidement aux données dont ils ont besoin pour leur activité quotidienne. De plus, les entreprises sont en mesure de proposer à leurs clients une meilleure réception radio.

Plus d’informations

Low Power Network

Dynamic Computing Services: plus avantageux et flexibles

Les clients devraient seulement payer ce qu’ils utilisent effectivement: l’offre Infrastructure as a Service (IaaS) de Swisscom est désormais décomptée sur une base horaire et non plus journalière. De plus, les tarifs de la capacité informatique et de la mémoire connaissent une baisse allant jusqu’à 40%. Et avec l’option «Pay as you go», seuls les coûts des systèmes virtuels effectivement démarrés et les ressources utilisées sont facturés. Stefan Ruckstuhl, Product Manager responsable des Dynamic Computing Services (DCS) chez Swisscom, en donne les raisons: «En 2014, nous avons doublé notre clientèle et le volume. Nous pouvons à présent répercuter sur nos clients les économies d’échelle, sous la forme de rabais.»

Plus d’informations