Navigation

Information:
Plus d'informations Fermer
 

Connexion/compte utilisateur

Méta navigation

Navigation globale

Recherche globale

cybermobbing

Niveaux de cyber harcèlement

Le cyberharcèlement (ou aussi cyberintimidation) désigne les différentes formes de harcèlement sur les médias numériques. Le cyberharcèlement étant un phénomène survenant très rarement seul, il ne doit pas être traité séparément du harcèlement dans la vie réelle. Les coupables agissent de façon anonyme. Les coupables et les victimes se connaissent. En effet, le cyberharcèlement implique généralement des personnes vivant dans le même milieu (école, quartier, village).

 



Quelles formes le cyber harcèlement peut-il prendre?

Insultes, injures

Elles se manifestent surtout dans les espaces publics d’Internet, sur les forums ou dans les commentaires des photos. L’insulte est alors lue par un grand nombre d'Internautes.

Harcèlement

Les attaques proviennent d’utilisateurs de réseaux sociaux, connus ou non de la victime. Souvent, les coupables utilisent un compte anonyme. Le harcèlement le plus intrusif est appelé «cyberstalking».

Offense

Des documents privés (messages, photos, vidéos) de la victime sont mis en ligne. Les informations sont rassemblées de manière ciblée, afin de fragiliser les amitiés de la victime. Le harceleur peut également se faire passer pour quelqu’un d’autre, par exemple en piratant le mot de passe de la victime, ou en envoyant les documents compromettants depuis un deuxième compte, créé au nom de la victime.

Menace

Parfois, la victime est menacée de violence physique, de manière insistante et répétée. Cela peut apparaître directement ou de façon plus insidieuse. L’agresseur tire profit de la peur de la victime.




Comment les enfants doivent-ils réagir au cyberharcèlement?

Quelques conseils

  • Ne répondre ni aux insultes ni aux attaques
  • Bloquer le ou les auteur(s) des harcèlements
  • Supprimer les e-mails sans les lire, ou les faire transférer automatiquement vers la corbeille
  • Rassembler des preuves sous forme d’impressions écran et papier, ce qui permet d’éviter par exemple la publication sur le mur de messages indésirables et visibles par tous, puisque le harceleur n’aura plus accès au profil
  • En parler avec des adultes de confiance
  • Paramétrer la confidentialité des profils avec le plus de restrictions possibles sur les réseaux sociaux. Informer rapidement l’opérateur du site, voire les autorités (www.cybercrime.ch)


Et les parents, que peuvent-ils faire?

  • Essayer avec l’enfant d’identifier le responsable.
  • Notifier au coupable qu’il commet un délit.
  • Informer les parents du coupable et si besoin contacter l’établissement scolaire ou le club de sport/musique.


Conseils aux parents: devenez médiafutés!

Lisez nos contributions sur le thème du cyberharcèement sur notre plateforme consacrée aux parents et devenez «médiafutés».