4 min

ExerCube: le dé un peu différent

Brûler des calories en jouant à des jeux? Cela semble intéressant. Avec l’ExerCube, vous ne prenez pas la manette en main, mais devenez vous-même un personnage qui se déplace dans le jeu. Ceci est rendu possible par un dé surdimensionné et des capteurs fixés au corps.

Anna Martin-Niedecken est la créatrice de ce concept novateur de remise en forme. Elle est chercheuse en sciences du sport et du jeu à la Haute Ecole d’art de Zurich. Avec sa start-up Sphery, elle a développé l’ExerCube qui permet de s’entraîner de manière ludique et efficace.

 Anna déclare: «Le jeu de médium construit des ponts entre différents groupes»

Un concept d’aptitude pour différents types de motivation

Le Cube semble être populaire. «Nous recevons la visite de personnes qui ont déjà un abonnement à la salle de sport et qui se réjouissent de l’alternative locale. Mais nous constatons aussi assez souvent que le Cube parvient à motiver des personnes qui n’ont aucun atome crochu avec le sport et qui sont plus enclines à jouer», décrit Anna Martin-Niedecken à ses visiteurs. Quel que soit votre type de motivation, l’univers des jeux permet d’accéder facilement à la remise en forme. Vous pouvez jouer seul, à deux ou dans la ligue ExerCube, dans laquelle les joueurs peuvent s’affronter à tout moment contre d’autres personnes se trouvant dans le Cube quelque part dans le monde. Même dans le gymnase, les gens se retrouvent grâce au Cube: «Des personnes en partie différentes s’arrangent pour se rencontrer la semaine prochaine afin de jouer ensemble sur l’ExerCube.»

Lors de l’exposition de l’ExerCube à l’occasion du Digital Day se tenant dans la gare centrale de Zurich, Anna Martin-Niedecken apprend que l’on ne perd pas son envie naturelle de jouer, même en prenant de l’âge:

«Une dame d’environ 80 ans arrive et observe d’abord les écoliers pendant un certain temps, les regardant faire une session de cube après l’autre. Elle finit par demander: «Je peux aussi essayer?» Après avoir fait un entraînement intensif, cette dernière sort du cube avec des étoiles dans les yeux et déclare: «Wow, c’est vraiment amusant.» C’est là que j’ai réalisé que le concept plaisait à plus de gens que je ne le pensais» 

Grâce à une bonne conception ergonomique, le corps et l’esprit sont réunis en un seul flux.

La promenade dans les bois pour se changer les idées ne peut être remplacée par une séance en cube. Néanmoins, ce type d’entraînement immersif (c’est-à-dire en immersion totale) est bon pour la tête. «Les gens nous disent souvent que leurs pensées n’ont pas vagabondé, mais ont été dans l’ici et maintenant.» «En effet, les stimuli audiovisuels suggérés par le jeu ne vous donnent pas des yeux «carrés» mais de meilleures capacités cognitives», confirme Niedecken, qui ajoute: «Une première étude pilote de l’Université technique de Chemnitz nous a démontré que les personnes qui ont testé l’ExerCube pendant leur pause déjeuner ont pu travailler de manière plus concentrée et plus productive l’après-midi.» 

Selon le fournisseur, le défi cognitif présenté au joueur par divers signaux audiovisuels et mécaniques du jeu fait de Sphery Racer un entraînement holistique du corps et du cerveau.

Le Cube est un véritable multitalent

Jusqu’à présent, l’ExerCube a été principalement utilisé dans les salles de sport, dans le cadre de programmes de rééducation, lors d’événements ou dans le domaine des nouveaux E-sports physiques. A l’avenir, le cube devrait toutefois pouvoir faire encore plus – que ce soit dans le domaine de la santé, de la méditation ou dans le secteur du divertissement pour les concerts interactifs. Pour le développeur de jeux passionné, les possibilités sont pratiquement illimitées: «Je dis toujours: le Cube est une toile blanche qui peut être utilisée pour une multitude de choses.» Le développement d’une version mobile de l’ExerCube, où l’on peut jouer à la maison sans le grand «bloc» devant l’écran de télévision, est déjà dans les starting-blocks. Cela encourage encore plus de personnes à essayer le programme. En effet, aucun âge ou taille minimum ne sont requis pour s’entraîner à la maison. 

La technologie des hologrammes permettrait en outre à l’ExerCube de passer au niveau supérieur. L’idée que l’on puisse téléporter l’adversaire de l’autre bout du monde dans son propre Cube, pour ainsi dire, afin d’interagir physiquement avec lui, rendrait l’expérience encore plus immersive. Niedecken sourit: «Lors de cette présentation, je vois déjà notre concepteur de jeux hocher la tête avec impatience.»

Prêt pour les opportunités du monde connecté.

Le bouleversement numérique modifie notre monde, ouvre le champ des possibles et nous met tous au défi d’une manière ou d’une autre. Avec la nouvelle websérie Shift, nous étudions de près l’impact de la technologie et de la numérisation sur notre quotidien et notre société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lisez maintenant