Image de titre
6 min

Pourquoi la Suisse a besoin de la 5G – huit raisons

La 5G fournira un Internet intelligent et rapide pour tous, permettant ainsi l’utilisation de nouvelles applications. Son déploiement est un mandat de la Confédération aux opérateurs de téléphonie mobile tels que Swisscom. Car le déploiement de la 5G prépare la Suisse à l’avenir, comme le montrent les faits suivants.

1. D’ici 2030, 137 000 nouveaux emplois seront créés en Suisse grâce à l’introduction de la 5G.

Explication:
La 5G apporte des innovations et donc des opportunités pour l’économie suisse. La 5G donne par exemple un énorme coup de pouce à de nouvelles applications telles que l’Internet des objets (IoT). Les objets pourront communiquer entre eux, par exemple une voiture électrique qui échangera des informations avec d’autres véhicules et les feux de circulation. Cela permettra un contrôle intelligent du trafic. Ces applications augmenteront la productivité des entreprises, nous faciliteront la vie et créeront de nouvelles opportunités commerciales. C’est ce que montre une étude menée par l’Association suisse des télécommunications Asut.


2. La 5G permettra de réduire la fracture numérique entre les zones urbaines et rurales.

Explication:
Même les régions éloignées dépourvues de réseau en fibres optiques bénéficieront d’une connexion Internet rapide grâce à la 5G. Cela rend possible le télétravail et soutient par exemple les communes qui sont touchées par la migration des populations. La couverture actuelle de la 5G est représentée par cette carte: les villes, la campagne ainsi que les régions montagneuses sont déjà bien couvertes.


3. La Confédération soutient explicitement le déploiement de la 5G dans le cadre de sa stratégie «Suisse numérique».

Explication:
La numérisation détermine de plus en plus nos vies aujourd’hui et elle est étroitement liée à la prospérité de la Suisse. C’est pourquoi le Conseil fédéral a adopté en 2018 la stratégie «Suisse numérique», qui entérine le déploiement de la 5G. Il est particulièrement important pour un pays pauvre en ressources comme la Suisse de tirer profit des opportunités offertes par le changement numérique. Cette stratégie exige que la technologie mobile devienne plus efficace et plus performante afin d’assurer de nouvelles technologies et applications (raison 1).

Le conseil fédéral a défini plusieurs nouvelles fréquences pour la téléphonie mobile 5G dans le cadre du plan national d’attribution des fréquences. Celles-ci ont été utilisées dans un premier temps pour les reportages télévisés par exemple. La commission fédérale de la communication (ComCom) les a attribuées aux opérateurs de téléphonie mobile dans le cadre d’une vente aux enchères.


4. L’agriculture sera la grande gagnante de la 5G.

Explication:
La 5G n’est en aucun cas une opportunité réservée au secteur industriel. Grâce à la numérisation, l’agriculture va pouvoir faire un énorme bond en avant en termes d’efficacité. Agroscope, le centre de compétences de la Confédération pour la recherche agricole, étudie l’avenir du secteur agricole dans la «Swiss Future Farm», dans le canton de Thurgovie. La 5G permet par exemple une fertilisation précise en mesurant la teneur en azote du sol à l’aide d’un drone, puis en déterminant exactement les endroits où certains éléments nutritifs sont manquants. Cette procédure est non seulement beaucoup moins coûteuse que le prélèvement complexe d’échantillons de sol, mais cela réduit également la surfertilisation. Grâce aux données recueillies, la fertilisation est uniquement appliquée là où elle est nécessaire. Cela peut également s’appliquer à l’irrigation par exemple, afin d’utiliser l’eau de manière raisonnée.


5. Le manque de réception lors des grands événements fait partie du passé.

Explication:
L’introduction de la 5G augmente le nombre d’appareils pouvant accéder au réseau mobile par kilomètre carré. La capacité est cent fois plus importante par rapport à la technologie 4G actuelle. Cela signifie qu’il n’y a plus de goulots d’étranglement lors des grands événements: partager sa localisation avec ses amis, téléphoner ou télécharger des souvenirs sur les réseaux sociaux ne sont donc plus un problème. En outre, la 5G facilite le travail des services de secours lors des événements de grande envergure. Cela apporte plus de sécurité pour les visiteurs. La nouvelle norme technologique rendra possible ce que l’on appelle le «Network Slicing». Cela signifie que lors des grands événements, les services de secours auront accès à un volume de données distinct, qui sera disponible séparément du réseau des visiteurs de l’événement.


6. 70 % des vues sur YouTube se font aujourd’hui sur des appareils mobiles. La durée moyenne de visionnage des vidéos dépasse 40 minutes.

Explication:
L’exemple de YouTube illustre l’appétit insatiable de données que nous obtenons via les smartphones. Le réseau existant atteint donc ses limites. Le volume de données sur le réseau mobile augmente sans cesse depuis plusieurs années. Le graphique suivant le montre bien. En moyenne, chacun de nous consomme aujourd’hui 100 fois plus de données mobiles qu’il y a dix ans.

Légende de l’image: PB (pétaoctet): 1 pétaoctet correspond à 1 000 000 de gigaoctets et représente le volume de données d’un million de films. Source: Ericsson Mobility Report

7. Nous communiquons de plus en plus via les données.

Explication:
Avant les smartphones, chaque SMS coûtait de l’argent et le nombre de caractères était limité. Tout le monde faisait bien attention à ce qui était écrit dans un message et à ce qui ne l’était pas. Les images étaient très rarement envoyées par MMS. Depuis l’avènement des smartphones et des réseaux sociaux, le nombre de messages et la quantité de données envoyées et réceptionnées n’ont cessé d’augmenter: en 2011, les utilisateurs du monde entier envoyaient environ 1 milliard de messages WhatsApp par jour; en mai 2018, ce chiffre était passé à 65 milliards par jour. Notre communication est devenue une boulimique de données. Les applications de réseaux sociaux sur smartphone sont les plus gourmandes en données actives et passives. La réception et l’envoi automatique de photos et de vidéos notamment, consomme énormément de données sans que nous ne le remarquions vraiment. Pour contrer cela, vous pouvez limiter la consommation automatique de données des applications respectives dans les paramètres. Notre appétit de données reste grand et selon une étude mondiale datant de 2018, les Suisses passent 76 minutes par jour sur les réseaux sociaux.


8. La nouvelle génération de réseau deviendra la norme dans le monde entier.

Explication:
La toute dernière technologie mobile 5G est introduite avec succès dans le monde entier. Les premiers pays à l’avoir fait sont la Corée du Sud et les Etats-Unis; la Suisse est pionnière en Europe. Avec ce déploiement, la Suisse se prépare à répondre à la demande croissante de données qui se produit dans le monde entier. En tant que pionnière, elle a également la possibilité de bénéficier des innovations à un stade précoce, ce qui lui permettra d’aller plus loin. La Suisse restera ainsi un pays attractif pour l’implantation d’entreprises.


Bereit. Im Netz für die Schweiz. 5G inklusive.

Das beste Netz kann jetzt noch mehr. 5G macht es schneller, zuverlässiger und leistungsfähiger als je zuvor. Das eröffnet neue Chancen. Für das Zusammenleben. Für die Wirtschaft. Für die Schweiz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lisez maintenant