4 min

La proximité humaine malgré le coronavirus

En ce moment, il est difficile pour nous tous d’entretenir les contacts habituels et d’être proches les uns des autres dans notre environnement. Le réalisateur Lukas Maeder nous montre avec son article émouvant comment il est malgré tout possible de s’organiser des surprises et des moments spéciaux depuis son domicile.

J’ai passé les trois dernières semaines chez moi et j’ai vu mes commandes être annulées les unes après les autres. Non seulement la pression pour gagner de l’argent est devenue de plus en plus grande, mais l’humeur de plus en plus maussade.

Nous autres indépendants devons sans cesse faire nos preuves et être à la fois réactifs et créatifs. Malheureusement, cela ne m’est pas quasiment jamais arrivé en cette période très spéciale. J’ai la tête complètement vide et les muses semblent être à mille lieues de moi.

Après avoir rencontré des difficultés au début du confinement, le réalisateur Lukas Maeder a pu renouer avec la créativité.

Le Vendredi saint est alors arrivé. Peu avant de m’endormir, une idée de spot publicitaire fictif est soudainement apparue dans mon esprit. Elle pouvait être mise en œuvre en ligne avec des moyens simples.

Le lendemain, après quelques cafés, j’ai réussi à coucher sur le papier ce qui errait dans ma tête. Le concept: surprendre quelqu’un par appel vidéo pour son anniversaire, puis ajouter progressivement des amis et de la famille pour rendre la surprise encore plus grande. Mon idée était simple: faire passer rapidement et en toute légèreté des émotions fortes.

A la recherche d’un père virtuel

En tant que réalisateur, on cherche souvent longtemps des idées simples qui peuvent marcher pour tout le monde. Plus je travaillais, plus j’avais conscience que l’idée pourrait fonctionner. Je n’avais toutefois pas pensé que cela rendrait si bien.

Après avoir esquissé grossièrement le concept, j’ai pris conscience que je devais désormais agir rapidement, car je ne serais pas le seul à proposer cette idée. Le samedi de Pâques, peu après midi, j’ai donc commencé à appeler amis et connaissances de mon cercle proche et à les convaincre de mon idée. Le briefing était simple: les protagonistes devaient être chez eux, dans le noir, face à leur ordinateur portable, lancer un programme vidéo et attendre au moins cinq secondes avant d’allumer une bougie et d’être ensuite contents. Presque toutes les personnes interrogées ont répondu présent.

Prêts ensemble. Des informations et astuces utiles de Swisscom.

Dans cette situation exceptionnelle, nous devons tous nous réinventer, poser de nombreuses questions et nous avons besoin d’aide. Vous trouverez ici tout ce qu’il faut savoir sur l’offre Swisscom pendant la période du coronavirus.

La plus grande difficulté était d’enregistrer la vidéo avec mon père fictif. Comme le temps me manquait pour chercher quelqu’un pour le rôle du fils, j’ai décidé de le jouer moi-même. Le samedi soir, dans le noir, j’ai appelé mon «nouveau» père par vidéo pour lui souhaiter son anniversaire. C’était une sensation étrange, mais ça a parfaitement fonctionné et, quelques prises plus tard, c’était dans la boîte. Au même moment sont arrivées les premières vidéos de mes amis par e-mail.

Une fin inattendue

Le matin suivant, j’ai fait une première ébauche de montage. Je l’ai ensuite transmise à mon monteur qui a monté le spot pendant le dimanche de Pâques. Le dimanche soir, soit à peine 24h après le tournage, la vidéo était prête. Ce devait être une publicité fictive, un travail libre pour mon portfolio de réalisateur. Mais l’histoire est allée plus loin: après avoir montré la vidéo à ma société de production le lundi, nous avons décidé de la soumettre à Swisscom. Et c’est là que mon plan a vraiment commencé à fonctionner. C’est pourquoi ma vidéo est maintenant également visible ici, ce qui me fait particulièrement plaisir, car elle n’a pas simplement vraiment plu à mon entourage, mais également à Swisscom.

J’espère ainsi pouvoir inspirer non seulement tous les créatifs qui sont actuellement chez eux, mais aussi motiver l’un ou l’autre à faire plaisir à ses êtres chers avec cette surprise d’anniversaire spéciale.

Sur Lukas Maeder

Lukas Maeder est né en 1987 au bord du lac de Zurich. En tant que photographe et réalisateur, il sait tirer le meilleur des personnes qui passent devant sa caméra et faire vivre des histoires. Fortement influencé par la musique et le sport, il se réinvente en permanence et expérimente avec son langage visuel grâce auquel il se concentre pour mettre en avant l’histoire et faire briller ses personnages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lisez maintenant