Une solution TV en maison de retraite
6 min

Une maison de retraite avec sa propre chaîne de télévision

Vendredi à 10 heures précises, les cloches de l’église résonnent à dahlia Lenggen, maison de retraite et de soins de l’Emmental. Le fait que le sermon interne puisse avoir lieu chaque semaine malgré le coronavirus ne va toutefois pas de soi: il faut remercier une solution télévisuelle astucieuse.

Annelies Riedwyl (79 ans), Hermann Neuenschwander (80 ans) et Res Sommer (80 ans) sont réveillés depuis 7 heures du matin: ils se lèvent, font leur toilette, prennent leur petit-déjeuner ou se promènent dans la cour. De là, on a une vue imprenable allant du Moosegg à la Schrattenfluh. La cour fait partie de la maison de retraite et de soins dahlia, dans l’Emmental, qui accueille Annelies, Hermann, Res et 136 autres personnes âgées.

Proposer des activités est encore plus important que d’habitude

Les masques ne sont plus obligatoires au sein des communautés d’habitation, mais le coronavirus continue de façonner la vie quotidienne. Les excursions dans le village ne sont plus possibles depuis des mois, et les visiteurs et visiteuses se font également rares, nombre d’entre eux appartenant eux-mêmes au groupe à risque. L’équipe chargées des activités, cinq membres réunis autour de Heidi Jakob, a réagi rapidement dès le premier confinement. Avec le soutien d’autres services, comme celui de l’entretien et le personnel externe, l’équipe a élargi sa gamme de services. «Je ne me suis jamais ennuyée ici. Lire, jouer ou jouer au ballon ensemble – il y a toujours quelque chose à faire», raconte Annelies, qui monte aussi régulièrement sur le vélo d’appartement. «Quand on le règle sur 20 minutes, s’arrêter plus tôt n’est pas simple», ajoute-t-elle en riant.

Annelies Riedwyl
Annelies Riedwyl
Hermann Neuenschwander
Hermann Neuenschwander
Res Sommer
Res Sommer

Des sermons en dépit du coronavirus 

Outre la cuisine, la gymnastique, les jeux et les distractions ainsi que le partage d’histoires et de souvenirs, le sermon hebdomadaire est un événement qui revêt une signification particulière: la foi est un soutien et une compagne importante dans la vie quotidienne de la maison. «Avant, je n’étais pas du tout croyant», explique Hermann, qui a tenu l’«Ilfisbrücke» à Langnau pendant 40 ans. «Ici, à dahlia Lenggen, j’ai trouvé la foi, et je suis devenu très croyant». Comme Hermann, de nombreux membres du foyer sont dévots, et le sermon interne est un rituel important. Il était donc important pour l’équipe de continuer à permettre à tous les résidents et résidentes d’y participer malgré les restrictions liées au coronavirus. La solution? Une retransmission en direct sur les téléviseurs des salles communes.

Une chaîne de télévision attitrée pour la maison de retraite

Lorsque les cloches de l’église sonnent le sermon à 10 heures précises, Annelies, Hermann et Res sont assis dans le salon avec les autres résidents et résidentes de leur groupe de vie, les yeux rivés vers la télévision et le livre de cantiques à la main. «J’écoute toujours le sermon quand il y en a un. Je peux le regarder dans la salle TV. Il est diffusé sur le canal 57, mais je ne l’ai pas dans ma chambre», note Hermann. Heidi Jakob explique que, s’il est techniquement possible de transmettre directement sur le téléviseur de la chambre, cette possibilité est toutefois réservée aux résidents et résidentes qui ne peuvent plus quitter la leur. Après tout, l’objectif est de promouvoir la proximité sociale au sein des groupes d’habitation.  

La télévision et le téléphone fixe comme fenêtre sur le monde

Presque tous ont leur propre télévision dans leur chambre. Les documentaires sur les animaux et la nature, les programmes typiquement suisses et les films tirés de Gotthelf, si populaires dans l’Emmental, sont particulièrement appréciés. Res, lui, regarde surtout du sport: «Pour moi, le sport, c’est le plus important.» Il était lui-même très sportif et est également apparu à la télévision. «J’ai terminé troisième lors de mon premier triathlon en Suisse», raconte-t-il fièrement. Avant de venir à dahlia, il utilisait souvent un ordinateur portable pour regarder le sport.

A la maison de retraite, ils sont toutefois peu nombreux à savoir utiliser ordinateurs portables, smartphones et autres appareils. Ils ont vu les jeunes en utiliser, mais ne s’y sont jamais intéressés. Le téléphone fixe est donc d’autant plus important pour cette génération, pour appeler amis et famille – ou simplement pour se tenir au courant de ce qui se passe dans le Gohlgraben, une vallée latérale.

Prêt pour chaque génération

dahlia Lenggen utilise blue TV Host de Swisscom pour la retransmission en direct du sermon. Vous aussi, vous pouvez diffuser vos événements en direct sur vos écrans de télévision. Profitez gratuitement des conseils de nos experts et découvrez les nombreuses possibilités de blue TV Host.

Soulagement pour le service technique

Avec une centaine de téléviseurs dans la maison de retraite, Roland Wüthrich, du service technique, a toujours eu du pain sur la planche. Une ou deux fois par an, le fournisseur de télévision devait être mis à jour. Tous les appareils devaient ensuite être à nouveau réglés un par un avec des listes de canaux individuels. Cela représentait environ 75 heures par mise à jour. Une fois, la mise à jour n’a pas été effectuée à temps et les téléviseurs ont cessé de fonctionner. Cela a provoqué un véritable drame dans la maison de retraite. «C’est ce qui m’a finalement poussé à chercher une nouvelle solution», raconte Roland Wüthrich.

Roland Wüthrich, service technique
A dahlia Lenggen, Roland Wüthrich est, entre autres, responsable des téléviseurs.

Avec la solution actuelle, il ne remarque même plus les mises à jour. L’effort requis a été complètement éliminé. Cela représente également un grand soulagement lorsqu’il s’agit de régler les téléviseurs pour les nouveaux arrivants. «Les seniors apportent leur propre matériel. Il me suffit de prendre une blue TV Box, de la connecter au réseau dans la pièce, au téléviseur avec un câble HDMI, de l’allumer et tout fonctionne immédiatement. Avant, nous devions programmer chaque chaîne individuellement – et assez souvent régler voire acheter une télécommande adaptée», explique-t-il.

Que pensent les résidents et résidentes de la nouvelle offre télévisuelle? «Ils apprécient vraiment de pouvoir retrouver toutes leurs chaînes habituelles – sans coupures. Et de pouvoir assister au sermon ensemble malgré les restrictions actuelles.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lisez maintenant