Programmation facile
7 min

Programmation facile

Avec le nouvel «Atelier du jeu vidéo» pour Nintendo Switch, même les débutants complets et les enfants ont la possibilité de plonger dans le monde de la programmation. Nous vous présentons un test détaillé du jeu et montrons quels autres outils et programmes conviennent également aux débutants.

La programmation n’est pas de la sorcellerie. Cependant, il est souvent très difficile de trouver la voie d’accès à un langage de programmation (en dehors des cours et des formations).
Et c’est exactement là que «L’Atelier du jeu vidéo» de Nintendo se positionne. Le jeu enseigne de manière ludique les bases du développement de jeux vidéo et de la logique de programmation. 

Même ceux qui n’ont absolument aucune connaissance préalable seront en mesure de programmer les premiers mécanismes de jeu simples après quelques leçons dans le jeu. Si vous investissez un peu plus de temps et apprenez à bien connaître le langage de programmation, vous serez en mesure de développer des mini-jeux relativement complexes, qui pourront même être partagés en ligne avec des amis.

Bienvenue dans l’Atelier

Afin de se familiariser avec le système de programmation de l’Atelier du jeu vidéo, le jeu propose un total de sept grandes leçons dans lesquelles différents jeux peuvent être programmés à l’aide de tutoriels interactifs détaillés. Les leçons commencent par des mini-jeux en 2D relativement simples et se terminent par des jeux de course et de plateforme complexes en 3D.

L’avis de Michael In Albon, mandataire de la protection de la jeunesse dans les médias chez Swisscom:

«Par le passé, ce type de jeu a toujours adopté des approches d’environnements de programmation «simples». Nintendo part à la rencontre des enfants et des jeunes directement dans leur réalité numérique. Je suis curieux de voir comment ils vont aborder l’Atelier du jeu vidéo. Il s’agit dans tous les cas d’une belle approche pour compléter le temps d’écran avec de la création!»

Michael In Albon sur Twitter

Le joueur est accompagné d’un petit point nommé Bob, qui explique chaque détail du processus de programmation avec beaucoup de patience et d’amour. Bob est en outre soutenu par les «Nodons». Ces petits personnages mignons vivent à l’intérieur de la Nintendo Switch et travaillent en coulisse pour s’assurer que les jeux fonctionnent comme prévu. Les Nodons sont également les blocs de construction de base qui peuvent être utilisés pour programmer dans l’Atelier du jeu vidéo.

Tous les débuts sont difficiles. C’est pourquoi les leçons de «L’Atelier du jeu vidéo» commencent par des jeux et des mécanismes relativement simples.

Programmation visuelle avec les «Nodons»

L’environnement de programmation de l’Atelier du jeu vidéo est basé sur des programmes courants de «Visual Scripting». Autrement dit: pour programmer des jeux, il n’est pas nécessaire d’écrire des textes et des codes, mais de relier des blocs de programmation par un système de «glisser-déposer».

Dans l’Atelier du jeu vidéo, les jolis Nodons mentionnés précédemment incarnent ces blocs de construction. Ils peuvent être divisés en quatre grandes catégories.

  • Les «Nodons d’entrée» répondent à des entrées spécifiques du joueur ou de l’environnement du jeu. Ils sont activés dès qu’une entrée prédéfinie est enregistrée. Par exemple lorsque le joueur appuie sur le bouton X.
  • Les «Nodons d’objet» sont toutes sortes d’objets qui apparaissent dans le jeu: personnages du jeu, adversaires, obstacles, etc. Ils peuvent être associés à un Nodon d’entrée et à des actions concrètes. Par exemple lorsque le joueur appuie sur le bouton X, l’objet «personnage» saute en l’air.
  • Les «Nodons de milieu» et «Nodons de sortie» permettent d’intégrer des éléments supplémentaires dans la logique du jeu: par exemple une vibration de la manette lorsque l’on appuie sur le bouton X.

Ce qui peut sembler abstrait au départ devient beaucoup plus tangible après le premier tutoriel au plus tard. Les nombreux «effets wahou» qui se produisent lors de la connexion des Nodons et des tests qui s’ensuivent motivent le joueur à apprendre et à essayer de plus en plus. Une motivation supplémentaire est fournie par de petits défis de programmation entre les leçons, dans lesquels les connaissances acquises doivent être appliquées pour résoudre les énigmes de manière astucieuse. 

En un rien de temps, grâce aux leçons et aux énigmes, vous aurez compris la logique de tous les différents Nodons; il est alors grand temps de passer à l’étape suivante.

Plutôt complexe: les nombreux Nodons en arrière-plan et leurs connexions assurent un déroulement fluide du jeu.

Entre complexité et accessibilité 

En plus des leçons et des énigmes, le joueur peut bien sûr aussi développer ses propres jeux à partir de zéro. Il est important d’aborder la programmation avec les bonnes attentes. Si vous souhaitez créer un jeu graphiquement grandiose et soigné dans les moindres détails avec les outils disponibles, vous serez assez déçu.

L’Atelier du jeu vidéo, avec son nombre limité de Nodons et de paramètres, n’offre bien sûr pas la flexibilité que peut fournir un «véritable» environnement de Visual Scripting. Les objets 3D, les effets sonores et les pistes musicales prédéfinis limitent également le processus de création dans une certaine mesure. 

Bien que les joueurs puissent ajouter leurs propres touches aux jeux (comme des textures personnalisées et des remix de morceaux de musique), les jeux finis auront tous un aspect visuel et sonore relativement similaire. 

Et c’est aussi une bonne chose. Car ces restrictions sont nécessaires pour permettre au plus grand nombre d’utilisateurs possible de plonger dans le monde de la programmation. Avec ses limitations, l’Atelier du jeu vidéo réussit presque à la perfection un numéro d’équilibriste entre complexité et accessibilité.

En outre, les limitations peuvent encourager davantage la créativité des utilisateurs: dans des jeux de programmation similaires comportant encore plus de limitations (voir ci-dessous), la communauté a déjà réussi à mettre en œuvre des concepts incroyables. 

Nous sommes vraiment impatients de voir quelles idées folles les développeurs en herbe vont créer avec l’Atelier du jeu vidéo.

Autres jeux pour les programmeurs amateurs

Si vous avez envie d’aller plus loin après vos expériences avec les jolis Nodons, vous pouvez continuer à programmer avec ces alternatives passionnantes.

La variante originale: «Nintendo Labo» (Nintendo Switch)

«Nintendo Labo» est un moyen unique de relier les compétences en programmation au monde réel. Les kits modulaires en carton peuvent être transformés en créations et jouets interactifs à l’aide des manettes et de la console Nintendo Switch. 

Avec l’«Atelier Toy-Con», il est même possible de fabriquer ses propres jouets en carton et de les programmer selon ses envies. L’Atelier Toy-Con étant pour ainsi dire le prédécesseur de l’Atelier du jeu vidéo, les deux interfaces utilisateur se ressemblent beaucoup. Les connaissances acquises dans l’«Atelier du jeu vidéo» peuvent donc être utilisées dans l’«Atelier Toy-Con» sans aucun problème.

La variante plus simple: «Super Mario Maker 2» (Nintendo Switch)

Si vous avez besoin d’une petite pause après toute cette programmation, testez donc «Super Mario Maker 2». Comme son nom l’indique, le jeu permet de concevoir facilement des niveaux de Mario et de les partager avec des joueurs du monde entier.

Comme les créations se limitent à des jeux Mario en 2D, il n’y a pas de langage de programmation ou de logique à apprendre ici. 

La variante plus complexe: «Dreams» (PlayStation 4 & 5)

Alors que «l’Atelier du jeu vidéo» de Nintendo met l’accent sur l’apprentissage des compétences en programmation pour les débutants, «Dreams» sur PlayStation 4 va encore plus loin et couvre l’ensemble du processus créatif du développement de jeux, presque sans aucune limitation.

On peut y concevoir des mondes complexes, composer des bandes son et programmer des jeux entiers de A à Z. Et ce qui est génial, c’est que toutes les ressources créées par les joueurs de «Dreams» peuvent être partagées avec l’ensemble de la communauté et réutilisées dans votre propre jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lisez maintenant