Obstacles et aides dans la transformation vers le cloud
6 min

Obstacles et aides dans la transformation vers le cloud

La voie qui mène au cloud diffère selon les entreprises et est parsemée de nombreux obstacles. Il existe néanmoins des guides sous forme de Cloud Adoption Frameworks afin que les entreprises ne trébuchent pas lors de la transformation.

L’objectif est clair mais la voie est totalement libre: Une stratégie cloud est aujourd’hui à l’ordre du jour de quasiment toutes les entreprises. Mais comme chaque entreprise se trouve dans un endroit différent, la situation initiale et donc la voie pour la transformation vers le cloud diffèrent complètement. Voici trois des scénarios que l’on rencontre dans le monde réel:

Swisscom Cloud Services

Public Cloud, Private Cloud, solutions hybrides et plus encore: Swisscom propose aux entreprises une offre de services IT & cloud complète et variée.

  • Infrastructure hybride I: Une grande partie des applications tourne dans le centre de données propre à l’entreprise. Des offres SaaS comme Microsoft 365 sont utilisées en parallèle.
  • Infrastructure hybride II: Une grande partie des applications tourne dans le centre de données propre à l’entreprise. Quelques applications moins critiques pour l’activité ont été déplacées dans le cloud public ou bien des essais pilotes sont en cours.
  • Multi Cloud: Les applications de l’entreprise tournent en majorité dans son propre centre de données. Des offres SaaS sont utilisées en parallèle. Et certaines succursales ont mis en œuvre des projets propres auprès de plusieurs hyperscalers (Microsoft Azure, AWS, Google Cloud).

Mais il n’y a pas que la situation initiale qui varie. Les exigences en matière de disponibilité et de sécurité et les règles de compliance varient aussi selon les entreprises et les branches. D’où l’importance d’un guide qui soutient une démarche stratégique dans la transformation vers le cloud.

Trouver la bonne voie avec un Cloud Adoption Framework

Les scénarios ci-dessus sont-ils souhaitables? Ça dépend. Les étapes ont peut-être été mises en place en suivant une stratégie. Ou alors «on l’a fait, c’est tout». Dans la transformation vers le cloud aussi, c’est le premier pas le plus difficile: Quels sont réellement les objectifs poursuivis par l’entreprise et quelles sont les exigences?

Un Cloud Adoption Framework (CAF) aide à clarifier ces questions. Il s’agit d’un recueil de bonnes pratiques pour les différentes étapes de l’ensemble du cycle de vie du cloud, de la définition de la stratégie jusqu’à l’entretien et le développement ultérieur de l’infrastructure cloud. De tels Frameworks sont rédigés par les hyperscalers eux-mêmes, mais aussi par Swisscom. Ce dernier est indépendant des fournisseurs et inclut donc aussi l’évaluation du fournisseur de cloud adapté. De manière générale, un CAF peut aider à sauter les obstacles les plus fréquents qui surgissent sur la voie de la transformation.

Le Swisscom Cloud Adoption Framework

Le Framework est un guide pour la transformation vers le cloud et aide à poser les bonnes questions, les questions importantes. Le CAF traite pour cela le cycle de vie complet:

  • Objectifs et priorités de la stratégie d’entreprise
  • Adaptation de la stratégie cloud aux objectifs de l’entreprise
  • Modèle d’exploitation pour l’infrastructure cloud
  • Conception et implémentation de la solution
  • Change Management
  • Maintenance, surveillance et optimisation

Le Framework est utilisé par exemple lors d’une évaluation du cloud pour élaborer la stratégie de transformation adaptée.

Obstacles dans la transformation vers le cloud

Les trois exemples suivants illustrent quels sont les obstacles qui se profilent concrètement et comment un CAF peut aider. Il s’avère que le risque d’échouer augmente si le facteur humain ainsi que la planification stratégique et structurelle sont négligés. Ces aspects sont néanmoins tout autant importants pour une transformation vers le cloud réussie que la mise en œuvre technique.

Exemple 1: Surprovisionnement des ressources cloud

Problème: Dans une entreprise du secteur de la finance, les coûts du cloud augmentent en continu sans que l’utilisation augmente pour autant. Les applications tournent non seulement chez deux fournisseurs de cloud public différents, mais aussi en partie sur site dans un centre de données propre. Il n’y a pas de vue d’ensemble de la manière dont sont utilisées les ressources cloud et de leur objectif.

Cause: Le CAF a permis de constater que les premières phases de la transformation vers le cloud comme la définition des objectifs commerciaux et le modèle d’exploitation cloud n’ont pas eu lieu. Il n’y avait pas de gouvernance. Cela a conduit à un surprovisionnement sans possibilité d’intervenir pour corriger et réduire la réserve de prestations au volume effectivement souhaité.

Exemple 2: Attaque par rançongiciel réussie

Problème: Dans une entreprise active au niveau international, les différentes succursales jouissent d’une grande liberté en matière d’achats informatiques. Cela a conduit à une prolifération anarchique de logiciels et d’offres cloud et un environnement Multi Cloud. Conséquence: une attaque par rançongiciel a pu crypter des parties de l’informatique de l’entreprise.

Cause: Une vérification avec le Cloud Adoption Framework a montré que les premières étapes de la transformation n’avaient pas été effectuées avec soin. Il n’y avait pas de stratégie cloud à l’échelle de l’entreprise et donc aucun concept de sécurité global qui régit l’utilisation et l’accès aux différentes applications et qui aurait offert le niveau de sécurité nécessaire.

Exemple 3: Manque de gouvernance dans le traitement des données

Problème: Une entreprise industrielle internationale exploite un ensemble d’applications hétérogène qui est insuffisamment intégré dans l’informatique centrale. Des solutions locales sont utilisées mais aussi des offres cloud de différents fabricants. Une nouvelle application planifiée a dû être stoppée juste avant le lancement car les questions de sécurité sur le traitement et l’enregistrement des données n’avaient pas pu être clarifiées.

Cause: Le CAF a montré ici aussi qu’il manquait une stratégie fondamentale et une gouvernance. Il n’existait pas de classification pour les données et les applications et l’acquisition n’était pas réglementée non plus. Il manquait donc des directives claires qui auraient permis de contrôler la sécurité des données et aussi les coûts.

Liberté vs. gouvernance

Ces trois exemples montrent aussi que le sujet de la gouvernance fait partie des plus grands obstacles de la transformation vers le cloud. Des règles claires et valables à l’échelle de toute l’entreprise s’opposent à la liberté des différents domaines professionnels ou des différentes succursales. Une gouvernance à l’échelle de l’entreprise entraîne obligatoirement des restrictions. Cela peut être source de conflits qui ne peuvent être résolus, s’ils le sont, qu’en faisant preuve de beaucoup de persuasion. Mais une chose est sûre: les entreprises qui utilisent tôt un Cloud Adoption Framework ont plus de chance d’arriver à l’objectif souhaité et d’éviter de tels conflits.

Livre blanc: la stratégie cloud d’Helvetia

Découvrez la stratégie utilisée par Helvetia pour maîtriser la transformation numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lisez maintenant