Trois en un – éliminer, donner et danser!
3 min

Trois en un – éliminer, donner et danser!

Avec la Ringtone Rave, Swisscom s’engage au niveau social tout en éliminant les vieux téléphones portables de manière professionnelle grâce au programme Mobile Aid. Alain Kappeler, directeur général de SOS Villages d’Enfants Suisse, nous parle de cet engagement.

M. Kappeler, la première Ringtone Rave a envoyé des vibrations durables de trois manières différentes: ceux et celles qui voulaient faire la fête tout en éliminant leur vieux téléphone portable de manière professionnelle pouvaient danser pour une bonne cause. Qu’adviendra-t-il des dons de téléphones portables effectués par les participants?

Don ton portable Swisscom Mobile Aid

Vous avez un portable que vous n’utilisez plus? Offrez-le à Swisscom Mobile Aid. Qu’il soit défectueux ou non, nous le transformons en argent et reversons la somme à SOS Villages d’Enfants.

Nous exploitons au maximum le potentiel des vieux portables reçus pendant cette campagne: les appareils qui sont encore en état de marche sont reconditionnés et remis sur le marché. Les téléphones portables défectueux sont recyclés. Les recettes de cette campagne sont entièrement reversées à notre fondation. Avec ces fonds, SOS Villages d’Enfants aide par exemple actuellement les enfants dans leur famille d’origine de manière ciblée au Nicaragua à travers des conseils aux familles pour améliorer leur situation financière, des cours de parentalité et un soutien psychologique pour les jeunes mères – mais aussi pour les pères, ainsi qu’un accès à des repas sains et à des soins médicaux.

Vous souvenez-vous de votre première rave?

Oh oui, j’ai travaillé dans l’événementiel dans ma jeunesse. Nous organisions régulièrement des raves et parfois de grandes fêtes avec plus de mille participants. Je me souviens encore très bien de cette ambiance. Les nuits sont toujours longues.

Vous avez lancé le programme Mobile Aid avec Swisscom il y a neuf ans. Qu’est-ce que SOS Villages d’Enfants et Swisscom ont fait pour les enfants dans le besoin sur cette période?

Alain Kappeler, directeur de SOS Villages d’Enfants
Alain Kappeler, directeur de SOS Villages d’Enfants

Le projet se poursuit depuis 2012 et a déjà permis de fournir plus de trois millions de repas à des enfants dans le besoin. Ce chiffre fait réfléchir, d’une part parce que cela montre combien d’enfants dans le monde ont besoin de soutien et d’autre part parce que le projet s’est révélé être l’un des partenariats les plus durables et les plus efficaces avec lequel nous avons réalisé de nombreuses choses.

Comment fonctionne Mobile Aid

Faites une bonne action avec votre ancien téléphone portable

Swisscom Mobile Aid donne un nouveau sens aux vieux téléphones portables: en faisant don du vôtre à un Swisscom Shop au lieu de le vendre,…

Lire la suite

Mobile Aid existe depuis neuf ans. Y a-t-il encore suffisamment de vieux appareils en circulation pour pouvoir poursuivre le projet?

Sans connaître en détail la situation actuelle du marché, je peux vous affirmer que oui. Des millions de nouveaux téléphones mobiles passent chaque année par-dessous les comptoirs de vente analogiques et numériques. Le potentiel des anciens appareils reste donc élevé et constant, sans compter que le projet encourage également le traitement responsable des déchets électroniques. Il s’inscrit dans l’esprit d’une économie circulaire. Ainsi, les recettes profitent au travail de SOS Villages d’Enfants et nous évitons le gaspillage inutile des ressources. Une raison suffisante pour poursuivre ce projet durable et utile qui a déjà bénéficié à tant de personnes.

Lisez maintenant