Postes de travail modernes basés sur le cloud

Postes de travail modernes

Swisscom mise sur le cloud hybride


Dans le contexte de la numérisation, les exigences à l’égard des postes de travail modernes augmentent. Les collaborateurs exigent des options de travail flexibles et une fiabilité élevée. Les entreprises, elles, cherchent à maximiser le profit qui en découle. Pour répondre à ces défis, Swisscom mise sur des postes de travail basés sur le cloud hybride.


Texte: Jörg Rothweiler, Images: Montage photo Photocase.de/Unsplash, août 2018




Les postes de travail moderne doivent répondre à de nombreuses exigences. Sur le plan technique, la priorité va à la disponibilité mobile, une grande agilité dans l’utilisation de la puissance de calcul, une sécurité maximale des données et une gestion efficace des logiciels et du matériel. A l’interface avec les hommes, les rôles de collaborateurs individuels doivent être représentés de manière optimale pour que tous puissent accomplir leurs tâches efficacement et collaborer parfaitement entre eux.

Cependant, il est difficile de concilier les exigences de tout un chacun pour ce qui concerne les environnements de travail, les appareils ou les applications. Une enquête qualitative menée par Swisscom parmi les collaborateurs de tous les niveaux hiérarchiques chez divers clients entreprises a démontré qu’il existait deux types de collaborateurs. Tout d’abord, les «travailleurs classiques»: iIs accordent de l’importance au poste de travail personnel fixe dans un bureau paysager ou individuel, réalisent une séparation assez stricte entre travail et vie privée, travaillent avec des instruments prescrits de manière uniforme et passent naturellement du monde analogique au monde numérique. Ensuite, les «travailleurs modernes»: ils travaillent de manière aussi mobile et flexible que possible et ne sont pas attachés au poste de travail fixe. En outre, ils accordent de l’importance à l’autodétermination pour ce qui concerne les appareils et les applications. Ils utilisent volontiers les réseaux numériques et travaillent sans support papier.


Disponibilité, simplicité, flexibilité


Malgré ces différences, les deux groupes s’accordent sur deux points: le poste de travail numérique doit offrir une fiabilité maximale et l’authentification doit être la plus simple possible. Les «travailleurs modernes» accordent en outre beaucoup d’importance à la flexibilité, tandis que les «travailleurs classiques» recherchent en priorité de la stabilité et de la continuité. Par ailleurs, les collaborateurs actuels escomptent que les applications de collaboration et professionnelles fonctionnent parfaitement entre elles et que l’automatisation leur facilite le travail. Les outils qui permettent de réaliser des tâches répétitives par simple pression sur un bouton ou qui apportent une aide en cas d’étapes de travail complexes sont donc plébiscitées.


Les priorités du management


Les CEO, CFO et CIO se concentrent plus sur la gestion des postes de travail. Ils souhaitent réduire les coûts, accroître la sécurité et l’efficacité, prévenir les investissements inadéquats et, partant, mettre en œuvre des technologies d’avenir. Ils savent que le monde numérique est caractérisé par une vitesse élevée, de nombreux nouveaux modèles commerciaux ainsi que par les «digital natives» qui arrivent en masse sur le marché du travail. Ceux-ci attachent de l’importance à des tâches qui ont du sens, à un bon équilibre entre vie professionnelle et privée et souhaitent être autant connectés dans leur travail que dans leur vie privée. S’il ne souhaite pas être dépassé dans le cadre du recrutement d’une relève qualifiée, le management se doit de tenir compte de ces exigences. Pour tenir la cadence dans cet environnement dynamique, il convient d’utiliser les ressources humaines et financières de manière ciblée pour parvenir à exploiter le vaste potentiel de la numérisation.


Postes de travail modernes chez Swisscom


Swisscom est donc engagée depuis 2012 dans la voie de la culture «Work Smart». Sous l’intitulé #WorkSmart NOW (NOW = New Optimized Workplace), le coup d’envoi du deuxième niveau de la transformation a été donné, avec l’introduction d’un environnement de travail pour le monde du travail connecté de demain. La pièce maîtresse de ce projet sont des services hybrides que Microsoft Office 365 combine en tant que solution «Software-as-a-Service» avec des services «On-Premise» depuis le centre de calcul propre en un tout performant. Exchange Online, OneDrive for Business, SharePoint Online et d’autres services Office 365 viennent du cloud public d’entreprise («Enterprise Public Cloud»), étant entendu que les données sont cryptées en permanence (de bout en bout) afin d’assurer une sécurité optimale tant dans le cadre du transfert vers Office 365 que sur les serveurs. En outre, Swisscom a enrichi le paquet Office 365 d’un degré élevé de technique et d’expérience (propriété intellectuelle) propre à l’entreprise et utilise également des services supplémentaires, spécialement configurés. Avec Microsoft Teams comme plaque tournante, la planification, le stockage de données, l’échange et les notes sont rassemblés au sein d’une application. La collaboration est ainsi basée sur le contexte et simplifiée.

Les boîtes de messagerie, les pages SharePoint, le portail collaborateurs, les applications métier et les applis propres à l’entreprise tels que Swisscom myCloud restent des services «On-Premise». En outre, OneDrive for Business est également hébergé dans le centre de calcul de Swisscom pour tous les collaborateurs qui travaillent avec des informations nécessitant une conservation des données en Suisse.


Les avantages du cloud hybride


Les services hybrides permettent aux utilisateurs de bénéficier d’un environnement de travail hautement disponible qui leur offre, outre davantage de services (p. ex. Microsoft Teams ou MS Planner) et de l’espace mémoire, un avantage en termes de stabilité et d’utilisabilité («usability»). Des profils individuels permettent d’adapter les postes de travail aux rôles. L’accès aux systèmes et aux données fonctionne via différents appareils, mais la synchronisation de données (p. ex. e-mails, calendrier, contacts, OneDrive for Business) n’est possible qu’avec des terminaux enregistrés. Lors de l’enregistrement d’un terminal, ce dernier est identifié comme facteur – et le collaborateur est authentifié de manière transparente via plusieurs facteurs, ce qui augmente la sécurité dans le cadre de la manipulation de données sensibles.

L’entreprise en profite également. L’exploitation, le support et le cycle de vie des applications sont facilités, les coûts baissent et la sécurité augmente. Le cloud hybride répond à toutes les exigences légales, contractuelles et réglementaires ainsi qu’à celles liées à la sécurité. La préoccupation première est que toutes les données soient cryptées de bout en bout.


Le monde du travail de demain est hybride


Avec le projet #WorkSmart NOW, Swisscom prend de l’avance sur la voie vers le monde de travail de demain, façonne activement le changement de paradigme et collecte des expériences clés dont les clients sont finalement aussi les bénéficiaires. Car pour ceux-ci, les postes de travail hybrides sont également intéressants. Ils répondent à tous les aspects techniques, remplissent les attentes du management et satisfont tant les «travailleurs classiques» que les «travailleurs modernes».

 

Vous trouverez des informations détaillées sur les critères auxquels les postes de travail modernes doivent satisfaire ainsi que sur les possibilités et les avantages des postes de travail modernes basés sur le cloud hybride dans le livre blanc «Postes de travail modernes: Les avantages du cloud hybride» téléchargeable gratuitement.






Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour suivre les tendances, les actualités de la branche et les benchmarks.





En savoir plus sur ce thème