Aperçu des lois LPP, LAA et ACIJ : comment assurer au mieux vos collaborateurs et vous-même
2 min

Aperçu des lois LPP, LAA et ACIJ : comment assurer au mieux vos collaborateurs et vous-même

Un entrepreneur doit chercher la meilleure assurance pour ses collaborateurs et pour lui-même. Certaines solutions de prévoyance professionnelle (LPP) et l’assurance accident (LAA) sont obligatoires. En revanche, l’assurance collective d’indemnités journalières ne l’est pas. Même si elle protège l’employeur de conséquences financières considérables en cas d’absence de collaborateurs pour cause de maladie.

Vous trouverez ci-après un aperçu de ce qu’il faut savoir sur les assurances susmentionnées.

Prévoyance professionnelle (LPP)

La prévoyance professionnelle (également appelée 2e pilier) est l’un des trois piliers du système de prévoyance helvétique. Elle garantit une rente de vieillesse ainsi qu’une protection en cas d’invalidité ou de décès et complète les prestations de l’assurance vieillesse et survivants (AVS) (également appelée 1er pilier). Ensemble, les 1er et 2e piliers doivent permettre aux assurés de maintenir leur niveau de vie à la retraite.

Les cotisations que vous devez verser ou non pour vos employés à la caisse de pensions dépendent du salaire et de l’âge des personnes concernées. A partir de la 25e année de vie et d’un certain seuil d’entrée, les cotisations au 2e pilier sont obligatoires. Depuis le 1er janvier 2013, un salaire annuel de 21 060.- francs constitue le seuil d’entrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lisez maintenant