Newsletter Partenaire Login Contact
Newsletter Partenaire Login Contact

Cloud location Suisse

Microsoft Azure 

Innovate Switzerland: le cloud poursuit son développement

Swisscom renforce sa collaboration avec le géant de l’informatique Microsoft. Des représentants de la politique et de l’économie échangent sur le rapprochement des deux entreprises, la force d’innovation de la Suisse et la réglementation nationale en lien avec le numérique. L’occasion idéale pour un événement convivial au sein de l’espace Brain Gym de Swisscom à Berne mais aussi à Zurich et Genève. De nombreux autres partenaires participent également à cette journée partout en Suisse grâce au livestream.

Texte: Romana Bleisch, Images: Astrid Graf, 11

Par un jeudi matin nuageux, l’effervescence règne au siège de Swisscom à Berne. Des invités du monde de la politique, des sciences et de l’économie sont présents et échangent sur les défis actuels du quotidien autour d’un café et de croissants. Des défis tels que répondre à la fois aux besoins des spécialistes informatiques de longue date et à ceux des digital natives au sein d’une entreprise. Confiance, sécurité, innovation numérique et cadre juridique sont sur toutes les bouches.

 

La veille paraissait le communiqué de presse dans lequel Microsoft annonçait le lancement de deux centres de calcul en Suisse et le renforcement de sa collaboration avec Swisscom. Le cloud Microsoft Azure flotte désormais au-dessus du territoire helvétique, où les données sont stockées. Principal partenaire de Microsoft en Suisse, Swisscom propose désormais à ses clients des Managed Public Cloud Services basés sur la plateforme cloud globale de Microsoft et sur les deux centres de calcul locaux. Premier opérateur de télécommunications en Suisse, Swisscom propose en outre Expressroute, une connexion haute disponibilité aux centres de calcul suisses de Microsoft.

 

L’événement de lancement du jour se déroule simultanément à Berne, Genève et Zurich. Plus de 30 partenaires de toute la Suisse y participent grâce au livestream. Il est 9h30 précises lorsque le niveau sonore diminue et que le silence s’installe dans la salle.


Reto Brennwald, animateur de l’événement à Berne, entre sans plus attendre dans le vif du sujet: «La Suisse est pionnière en matière d’innovation, d’infrastructures et de qualité de l’air. Mais où en est-elle en matière de numérique?»

Présentateur Reto Brennwald sur scène avec Peter Grünenfelder, Avenir Suisse

Présentateur Reto Brennwald sur scène avec Peter Grünenfelder, Avenir Suisse  

Peter Grünenfelder, directeur d’Avenir Suisse répond: «Si la Suisse veut aussi être à la pointe de l’innovation dans ce domaine, elle a besoin que le secteur public fasse des efforts pour adapter ses organismes à l’ère du numérique». Véritable plaidoyer en faveur du progrès numérique, son discours exhorte le Parlement à agir.

«L’innovation numérique demande davantage de courage.»

Peter Grünenfelder souligne à plusieurs reprises combien un cadre adapté est essentiel pour promouvoir l’avancée du numérique. Alors que nous nous trouvons en pleine mutation structurelle due au numérique, le cadre juridique remonte encore à l’ère industrielle. Il est donc grand temps de l’adapter à cette nouvelle ère. L’innovation numérique demande davantage de courage, aussi bien de la part des secteurs privés que publics.

«Si nous nous en tenons là, notre attractivité en pâtira.»

Entendez par là la nécessite d’une réglementation plus stricte en matière de sécurité et de protection des données. Des réseaux sûrs et stables ainsi que des accords internationaux sont nécessaires pour garantir l’exploitation sécurisée du cloud. Il n’est pas envisageable de nous en tenir là, car notre attractivité en pâtirait.

 

National Technology Officer chez Microsoft Suisse, Marc Holitscher, reprend: «Nous sommes ici pour fêter le lancement du cloud Microsoft en Suisse». Il s’adresse notamment aux plus de 30 partenaires qui comptent parmi les premiers à avoir fait confiance à Microsoft, dont Swisscom. Les entreprises très différentes qui ont migré leurs données sensibles vers Microsoft Azure sont le reflet du large éventail de prestations de la solution cloud. Axée depuis toujours sur les partenariats, Microsoft est capable de comprendre les défis de ses pairs et de parler leur langue. Le cloud Microsoft pousse les entreprises à viser plus haut et redistribue les cartes pour des technologies telles que l’Internet des objets (IoT).

 

Les données ne quittent pas la Suisse. Un point particulièrement important.

«La protection de la vie privée est un droit humain.»

Chaque année, Microsoft investit plus d’un milliard de dollars dans la cybersécurité. De nombreux spécialistes du domaine travaillent 24 heures sur 24 pour garantir la sécurité du cloud afin que les entreprises tirent parti de l’investissement considérable de Microsoft en la matière. Un investissement que les entreprises ne pouvaient pas assumer elles-mêmes. «Pour Microsoft, la protection de la vie privée est un droit fondamental», souligne Marc Holitscher.

 

Swisscom et Microsoft semblent parfaitement faire la paire. Microsoft fournit la technologie et Swisscom propose des services et prestations pour assurer une expérience client optimale.

Entretien avec des experts

Les débats succédant aux keynotes ont simultanément lieu à Genève, Zurich et Berne et sont retransmis en streaming. Place à des discussions animées sur les modèles de collaboration, l’agilité et les opportunités du numérique.

 

Pour conclure, Reto Brennwald adresse ses questions aux invités Marcel Walker, Head of Network and Cloud chez Swisscom, Balthasar Glättli, Président du groupe des Verts de Zurich et conseiller national ainsi que Markus Eberhard, Head of Digital Business chez BKW Energie.

Swisscom possède son propre cloud, la collaboration n’est-elle pas un problème de ce point de vue?

Marcel Walker: «Non, il s’agit là d’une conception erronée de la sécurité nationale. En tant que fournisseur, nous ne jouons pas un rôle crucial, contrairement au client. Beaucoup de choses se passeront désormais sur la plate-forme Microsoft. Notre rôle est d’intégrer cette dernière de manière à ce que nos clients soient satisfaits. Microsoft apporte son lot d’innovations. Innovations que Swisscom ne pouvait pas mettre au point et dont ce n’est pas non plus le rôle. Les efforts fournis doivent être investis de manière judicieuse. Microsoft couvre la partie hautement évolutive tandis que nous combinons intelligemment les différentes offres. Microsoft est un partenaire important à nos yeux».

Quel défi faudra-t-il relever pour assurer le succès du produit?

Marcel Walker: «Les clients sont à la recherche d’une solution innovante et veulent disposer d’un interlocuteur en cas de besoin. Ils souhaitent également communiquer dans leur propre langue. Il faut savoir comment échanger avec les clients locaux et tenir compte des spécificités culturelles et économiques.» 

Pensez-vous que le secteur public soit encore à la traine en ce qui concerne le cloud?

Balthasar Glättli: «Il ne faut pas seulement s’intéresser à la concurrence classique mais plutôt à la collaboration. Dans nos structures fédéralistes, il serait possible d’en faire davantage si nous nous considérions comme un écosystème».

Les grandes entreprises misent sur le cloud tandis que les PME restent plutôt sceptiques. Comment expliquez-vous cela?

Markus Eberhard: «De nombreuses grandes entreprises disposent d’équipes complètes dédiées à la migration vers cette technologie. Ce n’est pas le cas des PME, ce qui explique leur scepticisme. Fournir une expertise informatique donne de la valeur ajoutée à son cœur de métier. La société a besoin de savoir ce qu’il en est. Les gens doivent être conscients de la valeur de leurs données».

Après une matinée riche en keynotes et en débats passionnants sur l’innovation et les nouvelles technologies, Reto Brennwald conclut l’événement par une note optimiste: «Croisons les doigts pour que l’économie nationale et la Suisse numérique connaissent un nouvel essor». Place désormais à l’apéritif.


Newsletter

Vous souhaitez recevoir régulièrement des articles et Whitepapers passionnants sur des activités TIC actuelles?


En savoir plus sur ce thème

Whitepaper

Postes de travail basés sur le cloud

L'évolution rapide du monde du travail exige des solutions modernes aux postes de travail. Quels aspects faut-il prendre en compte et quels sont les atouts des solutions cloud hybrides en la matière?