Élargissement des Enterprise Cloud Services

Interview de Marcel Walker, Head of Network & Cloud

«Ce cloud est unique en Suisse»


Swisscom offre deux nouveaux Cloud Services. Marcel Walker, Head of Network & Cloud, explique en quoi cette offre est unique pour la Suisse.


Texte: Hansjörg Honegger, Images: © Daniel Brühlmann, 7 septembre 2017




Swisscom lance Enterprise Service Cloud et Enterprise Cloud for SAP Solutions. Quelles sont les nouveautés? Les offres cloud de Swisscom existent depuis un certain temps déjà.


Ces clouds sont spécialement conçus pour les entreprises qui privilégient un site en Suisse: aussi bien pour la conservation des données que pour l’accès à des experts locaux. C’est par l’intégration que nous nous différencions. Avec Enterprise Service Cloud, nous nous adressons en premier lieu aux clients ayant des environnements informatiques complexes. La solution cloud pour SAP s’adresse quant à elle aux clients souhaitant exploiter leur environnement SAP dans le cloud. Nous veillons particulièrement à l’intégration de réseau et de Security et offrons des Managed Services ultra-performants. Nous compléterons à l’avenir l’architecture hybride par des offres cloud globales.



Marcel Walker, Head of Network & Cloud, Swisscom



En quoi Enterprise Service Cloud et Enterprise Cloud for SAP Solutions se distinguent-elles des offres d’autres prestataires?


Nous intégrons le réseau et les solutions de sécurité avec les plateformes cloud en Suisse et dans le monde. Nous y associons un Service Management local dans l’ensemble des régions. Swisscom est le seul et unique fournisseur qui possède son propre réseau et ses centres de calcul. Nos solutions Security ont très bonne réputation sur le marché. Les Managed Services, comme Managed OS ou les bases de données, permettent aux services d’infrastructure extrêmement automatisés d’être toujours à la pointe de l’innovation. Des services spécifiques sont prévus dans l’environnement SAP pour nos clients qui souhaitent faire exploiter de manière hautement automatisée leur solution SAP hébergée en Suisse. Nous proposons à présent ces services hautement standardisés avec des modèles de prix «Pay As You Use», et ce naturellement dans le cadre d’un Service Management Layer homogène.


Marcel Walker

Marcel Walker, 54 ans, est Head of Network & Cloud ainsi que membre du Executive Board de Swisscom Enterprise Customers. Il a débuté sa carrière dans le secteur du Banking et a été CEO de longue date de Comit, un prestataire de solutions informatiques leader du secteur financier. Depuis 2014, Marcel Walker dirige le Solution Center Network & Cloud et assure que Swisscom conserve son rôle de pionnier dans la numérisation de l’économie suisse.

Un service cloud de ce type n’est pas une nouveauté. Cette solution de Swisscom arrive cependant avec un retard relatif?


Vous avez raison. Nous sommes l’une des premières entreprises suisses à avoir développé il y a environ trois ans et demi une solution cloud pour les entreprises. Notre stratégie était de choisir le meilleur de différents fournisseurs et d’assembler le tout. Pour plusieurs raisons, cette approche n’a pas fonctionné.


Quelle en a été la conséquence?


Nous sommes revenus à ce qui nous démarquait véritablement: le Service Management, la sécurité, l’intégration de réseau et la proximité avec les clients. Nous achetons les prestations d’un partenaire stratégique pour la technologie de l’architecte cloud – qui n’existait d'ailleurs pas encore sur le marché il y a quatre ans. Personne d’autre sur le marché suisse ne s’est positionné de la sorte.


Qui sont vos partenaires stratégiques?


Il s’agit de Dell/EMC et VMware, un partenaire qui offre ces technologies dans le monde entier et jouit d’une très bonne réputation. Les partenaires cloud mondiaux sont Amazon Web Services et Microsoft Azure.





Beaucoup d’entreprises — notamment celles de grande taille — sont déjà passées au cloud. Existe-t-il encore un marché avec de nouveaux clients pour Swisscom?


Absolument. Beaucoup d’entreprises suisses n’ont pas encore osé faire le grand saut vers le cloud. Certaines ont entrepris quelques démarches à titre expérimental, mais rien de plus. Maintenant que cette thématique est arrivée à maturité, les entreprises cherchent quelle voie individuelle prendre dans le cloud. C’est là que nous intervenons avec nos experts locaux, également pour les offres globales.


Avez-vous senti une certaine pression émanant des clients?


Bien sûr. Mais nos clients perçoivent la complexité de l’offre et souhaitent que la solution fonctionne vraiment du second coup. La plus grande pression ressentie est celle que nous nous mettons nous-mêmes.


Que souhaitent les clients? En Suisse, les entreprises de taille moyenne ont-elles plutôt tendance à opter pour le Public Cloud, l’Hybrid Cloud ou bien le Private Cloud? Autre point: le Private Cloud est-il vraiment accessible à tous?


Il y deux ans de cela, la plupart des entreprises voulaient le Private Cloud. Aujourd’hui, il s’agit de l’Hybrid Cloud. Notre cloud est lui aussi entièrement hybride. Le client décide quelles applications faire fonctionner à quel emplacement et quelles données sécuriser à quel endroit. Et ce, toujours en tenant compte des exigences parfois vraiment complexes en matière de réseau et de l’architecture de sécurité nécessaire.


La démarche d’externalisation de l’IT opérationnel dans le cloud est difficile à entreprendre. Quelle aide Swisscom apporte-t-elle à ses clients dans ce processus?


Nous avons une structure de conseil et de transformation nommée «Journey to the Cloud». Elle comprend différents modules. La première étape consiste en un état des lieux et une évaluation ensemble avec le client des services à mettre en œuvre et à quel endroit: conservation des données, performance, sites, applications, sécurité. La migration en elle-même doit être méticuleusement préparée.





Et si le client constate que l’offre ne convient pas?


Normalement, le client évalue son partenaire à l’aide de conseillers spécialisés. Dans le cadre d’appels d’offres, des installations pilotes peuvent également être réalisées.


Ces derniers temps, le commerce du cloud est rentabilisé par sa grande évolutivité. La Suisse est-elle suffisamment grande pour ce type de commerce?


Absolument. Nous avons également intégré à partir de l’automne 2017 les possibilités offertes par Amazon ou Microsoft. L’important étant que Swisscom reste le fournisseur de services. Le client n’a alors pas à contrôler différentes plateformes car nous intégrons tous les services. C’est particulièrement important en ce qui concerne le thème de la sécurité.


Swisscom offre maintenant aussi SAP dans le cloud. Que cela signifie-t-il exactement?


Nous sommes le plus grand fournisseur de services SAP de Suisse. Jusqu’à présent, les environnements SAP de nos clients étaient exploités chez nous sur des serveurs dédiés. Nous allons maintenant tout migrer sur Enterprise Cloud for SAP Solutions. Cela est extrêmement avantageux aussi bien pour les clients existants que pour les nouveaux. Le client bénéficie d’une solution intégrée et peut – fait unique en Suisse – exploiter son environnement SAP existant depuis le cloud, également pour la charge de travail HANA. Nous garantissons l’intégration de réseau, la sécurité et la performance. Cela allège grandement les tâches incombant au client.


Existe-t-il d’autres solutions spécifiques, pour les banques ou les assurances par exemple, qui impliquent des exigences très élevées en matière de compliance?


Swisscom est le fournisseur de services d’externalisation le plus important pour les banques suisses. Les consignes de sécurité supplémentaires issues des circulaires FINMA seront implémentées dans l’Enterprise Service Cloud à la fin du 1er trimestre 2018.


Le développement, l’exploitation et l’implémentation de ce type de cloud requièrent, tout comme le conseil, des spécialistes hautement qualifiés. Est-ce un problème?


Non. Swisscom jouit d’une très bonne réputation comme employeur, laquelle est également prise en compte par les jeunes actifs.


Les entreprises avec leur propre IT existeront-elles encore dans les 10 ou 15 prochaines années?


La question n’est pas de savoir s’il y aura encore une IT propre à l’entreprise. La question est: quelles tâches l’IT interne devra-t-elle prendre en charge? Nous sommes convaincus du fait que les services d’infrastructure, tels que le réseau, le cloud et Security, seront en grande partie acquis auprès de prestataires de service spécialisés. Cela donne aux entreprises une marge de manœuvre pour pouvoir concentrer le travail de leurs spécialistes en informatique internes sur le développement de prestations de service, qui serviront à distinguer l’entreprise sur le marché.



Enterprise Service Cloud

Enterprise Service Cloud est une solution cloud de bout en bout couvrant tous les services de l’infrastructure aux Managed Services et l’externalisation en passant par les services de plateforme. Elle permet d’intégrer dans le cloud l’environnement IT existant et même hybride et est exploitée dans les centres de calcul Swisscom. Elle complète les autres offres cloud Swisscom complètement intégrables.

Aller au produit


Enterprise Cloud for SAP Solutions

Avec Enterprise Cloud for SAP Solutions, les entreprises peuvent bénéficier en seulement quelques heures de serveurs SAP HANA virtuels et les adapter de manière dynamique ou lancer en quelques minutes des systèmes tests pour de nouveaux processus. Les serveurs et instances peuvent être gérés sur un portail Self-Service en un clic et sont facturés en fonction des besoins. Enterprise Cloud for SAP Solutions peut également être entièrement intégré dans les autres offres cloud de Swisscom.

Aller au produit

Consulter l’ensemble de l’offre cloud de Swisscom






En savoir plus sur ce thème