5 raisons d’opter pour Work Smart en entreprise

Pourquoi introduire Work Smart

Work Smart? Typiquement suisse!


L’approche Work Smart, qui encourage le travail flexible et mobile, est caractéristique de la Suisse: formation, culture d’équipe et éthique de travail sont autant d’éléments qui œuvrent en ce sens en Suisse.


Texte: Hansjörg Honegger, 01 mars 2018




Le Work Smart est ancré chez les Suisses plus que dans toute autre culture. L’éthique, le travail d’équipe et la formation créent les conditions idéales pour un travail collectif décentralisé, autonome et responsable. 5 arguments en faveur de l’introduction de Work Smart dans les entreprises suisses:


1. Le travail d’équipe est monnaie courante en Suisse

Une étude de 2012 compare le comportement en équipe d’employés suisses à celui d’employés allemands. Il en ressort que: les suisses sont plus consensuels. En réunion, ils prennent davantage le temps de discuter et d’écouter avant de proposer une solution et retournent à leur poste de travail avec une compréhension plus approfondie de la tâche commune qui leur incombe. La tradition politique de la démocratie directe n’est sûrement pas étrangère à ce comportement. Pour Work Smart, la compréhension commune est une condition absolument essentielle à la réalisation d’un projet. Cela est quasiment inné chez les Suisses.


2. Nous aimons travailler

Les Suisses font majoritairement preuve d’une «très grande motivation», comme le montre une enquête de l’Institut d’études de marché et d’opinion BVA menée dans 16 pays: 92% des Suisses adorent ou aiment bien aller travailler. Quel meilleur argument avancé pour promouvoir Work Smart? Dans leur livre «Le miracle économique de la Suisse», les deux auteurs James Breiding et Gerhard Schwarz expliquent que les Suisses font preuve d’«un équilibre unique entre responsabilité individuelle et solidarité coopérative». Ce sont précisément ces traits essentiels qui sont indispensables pour Work Smart. Dans leur ouvrage, les auteurs abordent la question de savoir pourquoi un petit pays pauvre en matières premières comme la Suisse a pu devenir aussi riche.


3. Nous sommes champion du monde dans le domaine de la formation

Nulle part ailleurs dans le monde, les employés ne sont aussi bien formés que chez nous. C’est ce qui ressort de l’étude «Human Capital Index» du WEF de 2016. Cet avantage de taille ne doit pas être négligé. En effet, les personnes bien formées aspirent à avoir davantage de responsabilités et Work Smart permet cela.


4. Simplifié, décentralisé, efficace

L’économie suisse est constamment soumise à la pression de l’efficacité. Mais le choc du franc a démontré que la Suisse sait parfaitement bien gérer cette pression. Mettre à la disposition de chaque employé un bureau ou un lieu de travail à proximité du centre sont autant de facteurs de coût qu’il n’est bien souvent plus possible de porter. Les grandes entreprises externalisent de plus en plus leurs backoffices dans l’agglomération, voire dans les pays étrangers à proximité. Les postes de travail partagés reflètent également ces efforts d’économie. Par ailleurs, Work Smart permet une coopération fluide.


5. Les employés aspirent au modèle de travail flexible Work Smart

A l’heure où la course aux meilleurs talents s’intensifie, il est important de prendre les souhaits des employés au sérieux. Selon l’étude Flex Work 2016 de la FHNW mandatée par l’initiative Work Smart, ces souhaits sont tout à fait clairs: les Suisses veulent travailler de manière plus flexible. Près de 30% de tous les actifs veulent avoir plus souvent l’occasion de travailler de façon mobile contre 6% qui ne le souhaitent absolument pas et seulement 3% qui aspirent à un travail moins mobile. Le potentiel immédiat pour davantage de flexibilité existe pour près de 11% des actifs – et cela serait possible pour eux de par leur activité, mais il leur manque la technologie adéquate (4%) ou l’autorisation (7%).


Conclusion

La Suisse est prédestinée pour Work Smart. La motivation, les formations proposées ainsi que l’état d’esprit des Suisses à l’égard du travail font de la Suisse la patrie du travail flexible. Il convient d’exploiter cette chance.




Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour suivre les tendances, les actualités de la branche et les benchmarks.





En savoir plus sur ce thème