Suivre Swisscom S’abonner aux infos Réseau & Problèmes Contact
Suivre Swisscom S’abonner aux infos Réseau & Problèmes Contact

Voici comment les jeunes
utilisent les médias numériques

JAMES désigne l’étude suisse sur l'utilisation des médias et les loisirs des jeunes de 12 à 19 ans. La Haute école zurichoise de sciences appliquées (ZHAW) renouvelle cette étude représentative tous les deux ans sur mandat de Swisscom. Publié l'année suivante, le rapport JAMESfocus approfondit certaines thématiques. Retrouvez tous les résultats ici.

 

JAMESfocus: Discours haineux sur Internet

Étude JAMES 2020

Internet est de plus en plus
utilisé sur les smartphones.

Les jeunes Suisses utilisent davantage leur téléphone portable qu’il y a deux ans, la semaine et encore plus le week-end. Ils l’utilisent le plus souvent pour chatter ou surfer sur Internet ou encore pour les réseaux sociaux. Leurs réseaux préférés sont Instagram, Snapchat et récemment TikTok. Cela pose problème car de plus en plus de jeunes sont harcelés sexuellement en ligne.

 

 

JAMESfocus 2021

Les jeunes sont souvent confrontés à des discours de haine sur l'internet

Les jeunes Suisses sont fréquemment confrontés au phénomène des discours de haine sur Internet. Selon le dernier rapport JAMESfocus de ZHAW et Swisscom, il existe de grandes différences entre les filles et les garçons dans la perception et l'évaluation des commentaires haineux. Le plus souvent, les personnes sont discriminées en ligne en raison de leur apparence.

Le contact avec des jeunes du même âge a manqué aux jeunes Suisses pendant le confinement

Les restrictions sociales ont notamment fait souffrir les jeunes pendant le premier confinement au printemps 2020. Nombre d’entre eux ont également ressenti l’enseignement à distance comme une lourde charge. C’est ce que révèle le tout dernier rapport JAMESfocus de la ZHAW et de Swisscom.

Étude JAMES 2018

Streaming de plus en plus populaire.

Netflix, Spotify, etc. donnent le ton chez les jeunes. Le streaming forfaitaire permet à plus de la moitié des jeunes de disposer d’un accès illimité aux films, à la musique ou aux jeux. Les jeunes communiquent essentiellement avec leur téléphone mobile via Instagram, WhatsApp ou Snapchat. Seul un jeune sur cinq utilise encore régulièrement Facebook.

JAMESfocus 2019

Santé numérique

La plupart des jeunes en Suisse ont l’impression d’être en bonne santé. Cependant, nombre d’entre eux souffrent de douleurs. Les chercheurs présument qu’il y a un lien entre certaines formes d’utilisation des médias et les symptômes.

Médias numériques

Pour les enseignants, la numérisation représente une opportunité pour leurs cours. Ils estiment la promotion de l’éducation des élèves aux médias constituent un avantage considérable. Ils souhaiteraient toutefois obtenir davantage de soutien concernant les questions techniques et didactiques.

Fake News

Les jeunes s'informent de plus en plus sur les médias sociaux. Une telle consommation de médias encourage les «Fake News» et les confronte à la manipulation et à la désinformation.

Étude JAMES 2016

La vidéo et la mobilité règnent en maître.

Rien ne change, tout change? Les habitudes des jeunes en matière de médias numériques ne cessent d'évoluer. La quatrième étude JAMES montre des changements dans la durée d'utilisation. Nos enfants consultent des sites toujours plus variés sur Internet, et ils privilégient les images et les vidéos pour communiquer.

JAMESfocus 2017

Films, jeux, youtubeurs

La nouvelle étude JAMESfocus menée par la Haute école zurichoise des sciences appliquées (ZHAW) examine le comportement médias des jeunes en matière de films, de jeux et de youtubeurs: découvrez leurs jeux préférés, leurs films favoris et les youtubeurs qu’ils suivent. L’étude révèle aussi si les jeunes tiennent compte des recommandations d’âge.

Utilisation du portable et durabilité

Après deux ans, les jeunes considèrent leur portable comme dépassé et en réclament un nouveau, mais que deviennent les anciens appareils? Les jeunes en Suisse sont-ils conscients de l’impact environnemental des téléphones mobiles? 

Comportement sur Internet

Avant toute chose, notons que quelque 80% des jeunes en Suisse adoptent un comportement jugé non problématique sur Internet. Mais que signifie le terme «non problématique»? A quoi ressemble un usage normal des médias? Et un usage anormal?

Étude JAMES 2014

Le portable, loisir préféré

Le portable est le loisir préféré des jeunes en Suisse. C’était déjà le cas en 2012 et comme le confirme la dernière étude JAMES, ça l’est une nouvelle fois en 2014. Cette étude JAMES revient sur le rôle exact des médias numériques au quotidien et sur l’évolution des autres domaines de l’utilisation des médias et des loisirs chez les jeunes.

JAMESfocus 2015

Les médias et le sommeil

Sur la base de la dernière étude JAMES, la Haute école zurichoise des sciences appliquées (ZHAW) a examiné le lien entre la consommation de médias ainsi que la durée et la qualité du sommeil. Résultat: les jeunes Suisses alémaniques dorment en moyenne 30 minutes de plus et se sentent davantage reposés que les jeunes de Suisse latine.

Compétences médias

En se basant sur la dernière étude JAMES, la Haute école zurichoise des sciences appliquées (ZHAW) a examiné les facteurs déterminants qui influencent l’utilisation responsable et critique des médias par les jeunes. Outre les discussions à bâtons rompus avec la famille et les amis, les cours pratiques sur les médias sont un moyen qui a fait ses preuves afin d’acquérir des compétences dans ce domaine.

Archives de documents

Études JAMES

JAMESfocus

Partenaires de coopération

Le département de psychologie appliquée de la ZHAW est un centre de compétence leader dans son domaine scientifique en Suisse. Grâce à son cycle d’études menant au bachelor puis au master, à son secteur Recherche & Développement ainsi qu’à son offre de conseil et de spécialisation, l’Institut IAP (Institut de psychologie appliquée) facilite l'accès et l'exploitation de connaissances scientifiquement étayées.

Avez-vous des questions?

Nous sommes là pour vous. N’hésitez pas à nous contacter.

Michael In Albon

Chargé de la protection des jeunes face aux médias, responsable «Internet à l’école»

Noëlle Schläfli

Chef de projet protection des jeunes face aux médias