Méta navigation

Communiqué de presse

Une offre gratuite pour numériser l’enseignement

Berne, 23 mai 2017

Les écoles sont toujours plus nombreuses à remettre des notebooks ou tablettes à leurs élèves et les contenus de cours sont souvent disponibles au seul format numérique. En collaboration avec les écoles suisses, Swisscom étend son offre «Internet à l’école» et permet ainsi de nouvelles formes d’enseignement.

Il y a 15 ans, Swisscom lançait «Internet à l’école». Aujourd’hui, presque toutes les écoles suisses bénéficient d’un accès Internet gratuit et sécurisé. C’est la garantie pour les élèves de pouvoir surfer tout en étant protégés de la cybercriminalité et des contenus perturbateurs. Mais de nouveaux défis voient le jour. L’Internet ne sert plus uniquement à afficher des contenus, mais constitue de plus en plus souvent un outil de travail à part entière. Des modules de cours complets sont disponibles en numérique. Les élèves et les enseignants utilisent aussi le net pour la recherche, la communication ou l’archivage de documents. Et tout cela se fait de façon disparate. Faute d’alternative, des certificats et autres données confidentielles sont à ce jour fréquemment sauvegardés chez des opérateurs qui exploitent leurs serveurs aux Etats-Unis. Swisscom a donc mis sur pied «Internet à l’école» pour proposer aux écoles une offre complète permettant de numériser en intégralité leurs cours, leur communication et leurs données et de les exploiter en toute sécurité.

 

Vitesse largement accrue, cahier d’exercices numérique

Les écoles reçoivent désormais gratuitement jusqu’à 500 Mbit/s ou le débit maximal disponible dans leur région: d’ici 2021, Swisscom va raccorder toutes les communes suisses avec des technologies de fibre optique et ainsi proposer un accès à l’ultra haut débit même dans les endroits reculés.

 

Une licence gratuite est également prévue pour les visioconférences en classe: les élèves pourront ainsi par exemple continuer à suivre leurs cours depuis l’hôpital, via Skype. Autre avantage, la possibilité de faire intervenir des experts dans le cours. Dans de nombreux pays, ces applications live dans des univers pratiques sont déjà très courantes et permettent d’appuyer les contenus théoriques enseignés avec l’intervention de spécialistes et professionnels. De plus, Swisscom remet gratuitement aux écoles une version de base de «Helloclass», avec une conservation des données en Suisse. Helloclass numérise les cahiers de cours, l’agenda de la semaine et les courriers aux parents, offrant ainsi une plateforme de communication et de planification à la fois simple et sûre. Plus besoin d’enchaîner les appels téléphoniques, les lettres et autres annonces de réunion ou encore d’envoyer les emplois du temps. Les informations sont visibles et accessibles à chaque instant et ne sont plus perdues. Helloclass est actuellement utilisé dans plus de 1500 classes. Swisscom propose par ailleurs un cloud à prix avantageux avec un archivage des données en Suisse – les écoles peuvent y sauvegarder leurs certificats, bulletins ou tests. «L’informatique n’est plus une discipline propre, elle s’intègre naturellement dans l’ensemble des cours, comme c’est déjà le cas dans le monde du travail», déclare Michael In Albon, responsable d’«Internet à l’école» et spécialiste en compétences médias. «C’est un changement profond qui va un jour ou l’autre amener les élèves à travailler uniquement sur tablette ou notebook. Et cela nécessitera des capacités complètement différentes, que nous proposerons gratuitement aux écoles. «De nombreuses autres solutions s’adressent avant tout aux administrations scolaires, que nous accompagnons depuis un long moment déjà sur le chemin de l’avenir numérique», ajoute Michael In Albon. «Nous avons standardisé des solutions pour les principaux besoins en les rendant plus avantageuses, plus simples et disponibles plus rapidement.»

 

L’accompagnement des écoles se poursuit

Swisscom accompagne les écoles sur le plan technique, mais elle complète aussi son offre en compétences médias, «Média futé». Nous formons les élèves mais aussi les enseignants et les parents en parallèle. Depuis cette année, une variante compatible avec le «Lehrplan 21» est proposée et intègre structurellement les nouvelles exigences. Michael In Albon: «Ordinateur, smartphone, technologies numériques – notre quotidien a radicalement changé au cours des 20 dernières années. Un changement qui va, ou plutôt qui doit désormais aussi trouver sa place à l’école. Et nous comptons bien accompagner cette évolution avec cohérence, sécurité et simplicité.» La valeur des prestations fournies s’élève à un demi-milliard de francs en 15 ans. A l’avenir, les écoles vont aussi recevoir des services avoisinant les 30 millions de francs par an.

Contact

Swisscom AG
Media Relations
3050 Bern

media@swisscom.com