Arbeiter mit Laptop
Durabilité numérique

Rhomberg Sersa: construction durable de voies ferrées grâce à l’IoT

Nous le savons tous: la construction a une empreinte écologique importante, et ce pour plusieurs raisons. Des mesures simples permettent cependant de la réduire globalement. Rhomberg Sersa nous prouve qu’il est possible de faire un grand pas vers la construction durable grâce aux technologies modernes comme l’IoT et la 5G.
Res Witschi
Res Witschi, Délégué à la numérisation durable
20 janvier 2022

L’entreprise de construction de voies ferrées, qui intervient dans le monde entier, est l’une des plus innovantes de son secteur. A la recherche de moyens pour rendre la construction de voies ferrées plus efficace, l’entreprise a entamé une démarche de création d’un chantier numérisé en collaboration avec Swisscom.

Qu’est-ce qu’un chantier numérique?

Le secteur de la construction est souvent organisé à petite échelle, de nombreuses étapes sont mises en œuvre manuellement, et en même temps, il existe de très nombreuses interfaces entre les différentes disciplines. Les différentes opérations effectuées sur un chantier bénéficient rarement d’une grande transparence. Un chantier numérisé permet de documenter numériquement le processus de construction ainsi que chaque machine. Les données obtenues constituent à leur tour des bases pour le traitement ultérieur, par exemple pour faire des prévisions et mieux planifier le travail ou créer une représentation numérique du chantier. Une vue d’ensemble claire permet aux spécialistes de la construction de réagir de façon pertinente, notamment en commandant le matériel, en répartissant les équipes et en prévenant les erreurs avant de se retrouver «sur le carreau» sur le chantier.

Quel rôle joue la durabilité dans ce cas?

Un chantier de construction est une entreprise qui nécessite énormément de ressources. Dans la construction de voies ferrées, chaque étape doit être correctement planifiée, car il faut souvent rénover des tronçons entiers en l’espace de quelques heures. Il y a une grande différence entre disposer des bonnes quantités de matériaux sur place grâce aux solutions numériques, et transporter par exemple des tonnes de gravier en réserve sur le chantier pour plus de sécurité, puis devoir ensuite les évacuer. Le chantier numérisé offre un aperçu global des ressources, des matériaux, de l’énergie et des déplacements nécessaires. C’est là la base d’un chantier qui préserve les ressources. De plus, il y a moins de risque d’erreurs humaines dans les calculs ou la planification des processus de travail. La sécurité au travail s’en trouve également améliorée, car les chantiers en réseau permettent par exemple de remarquer si les ouvriers s’approchent trop près d’une zone dangereuse autour d’une grosse machine.

 

Selon Rhomberg Sersa, la numérisation des chantiers permet d’économiser environ 11 % de carburant, 6 % d’électricité et de réduire les émissions de CO2 de 9 % par rapport à la construction actuelle sans assistance numérique.

Dernières nouvelles de Swisscom

S'abonner à la Newsletter


Contactez-nous

Adresse

Swisscom
Media Relations
Alte Tiefenaustrasse 6
3048 Worblaufen

Adresse postale:
case postale, CH-3050 Berne
Suisse

Contact

Tél. +41 58 221 98 04
media@swisscom.com

Autres contacts

Contribution au développement durable

Button "santé et bien-être"

SDG 3: Une meilleure vue d’ensemble de ce qui se passe sur le chantier permet de prévenir les accidents du travail.

Button "industrie, innovation et infrastructure"

SDG 9: Le chantier numérique offre un regard sur l’avenir. Il va révolutionner le secteur de la construction.

Button "consommation et production durables"

SDG 12: Réduire la production de matériaux superflus et économiser les ressources entrant dans le processus de construction telles que l’eau, l’électricité et les différents carburants.

Button "mesures de protection du climat"

SDG 13: Selon une étude menée par Ericsson, la numérisation de ces processus permet d’économiser au total 55 à 170 MtCO2e/an. Dans le cas de Rhomberg Sersa, on prévoit des économies de CO2 d’environ 9 %.