Méta navigation

Communiqué de presse

Swisscom améliore son chiffre d’affaires et son résultat d’exploitation (EBITDA) corrigé

Berne, 05 novembre 2015

Rapport intermédiaire à la fin septembre 2015

 

1.1-30.9.2014

1.1-30.9.2015

Variation

(après correction)

Chiffre d’affaires net (en millions de CHF)

8629

8651

0,3%

(1,2%)

Résultat d’exploitation avant amortissements, EBITDA (en millions de CHF)

3372

3099

-8,1% 

(2,2%)

Résultat d’exploitation, EBIT (en millions de CHF)

1839

1554

-15,5%

Bénéfice net (en millions de CHF)

1349

1058

-21,6%

Raccordements Swisscom TV en Suisse (au 30 septembre, en milliers)

1125

1275

13,3%

Raccordements réseau mobile en Suisse (au 30 septembre, en milliers)

6499

6618

1,8%

Chiffre d’affaires lié aux contrats combinés (en millions de CHF)

1405

1647

17,2%

Raccordements à haut débit Fastweb (au 30 septembre, en milliers)

2016

2172

7,7%

Investissements (en millions de CHF)

1727

1737

0,6%

dont investissements en Suisse (en millions de CHF)

1232

1302

5,7%

Effectifs du groupe (équivalents plein temps au 30 septembre)

21 075

21 603

2,5%

dont collaborateurs en Suisse (équivalents plein temps au 30 septembre)

18 220

18 936

3,9%

 


Chiffre d’affaires en augmentation de 0,3%, soit 1,2% corrigé des acquisitions et cessions de sociétés et compte tenu de la perte de change
- EBITDA inférieur de 8,1%, mais augmenté de 2,2% sur une base comparable
- Provisionnement de CHF 186 millions lié à la procédure concernant les services à haut débit – Swisscom dépose un recours  
- Trafic en itinérance multiplié par 2,5 suite aux tarifs en baisse  
- Importants investissements dans les réseaux haut débit et l’informatique (+5,7% en Suisse)  
- Fastweb: croissance du chiffre d’affaires en euros (+4,6%) et de l’EBITDA (+9,5%)
-
Swisscom renforce les secteurs proches du client et s’oriente vers la numérisation

 

«Les baisses de prix de l’itinérance, les effets de change et l’intensité accrue de la concurrence ont marqué la marche des affaires au troisième trimestre, observe Urs Schaeppi, CEO de Swisscom. Compte tenu des difficultés du moment, je suis satisfait de ces résultats. Sur une base comparable, nous avons amélioré à la fois le chiffre d’affaires et le résultat d’exploitation (EBITDA). Sur le marché italien, Fastweb enregistre une croissance réjouissante de sa clientèle de 7,7%.»

Au cours des trois premiers trimestres 2015, le chiffre d’affaires net de Swisscom a augmenté de CHF 22 millions par rapport à la même période de l’année précédente, soit 0,3%, pour atteindre CHF 8651 millions. A taux de change constant, sans tenir compte des acquisitions et cessions de sociétés, le chiffre d’affaires a progressé de CHF 103 millions, soit 1,2%, dont CHF 38 millions imputables aux activités suisses.

 

EBITDA corrigé en augmentation

Swisscom a augmenté son résultat d’exploitation corrigé (EBITDA). En raison d’effets exceptionnels, l’EBITDA comptabilisé recule toutefois de 8,1% ou CHF 273 mio à CHF 3099 mio. Cette baisse est due principalement à des provisions liées à une procédure en cours: début octobre 2015, le Tribunal administratif fédéral a confirmé dans son principe la décision de la Commission de la concurrence relative à une accusation de prix abusifs pratiqués jusqu’à fin 2007 pour les services à haut débit, tout en réduisant la sanction à CHF 186 mio. Swisscom a par conséquent provisionné ce montant au troisième trimestre. Swisscom conteste la sanction et recourt auprès du Tribunal fédéral. Corrigée de cette provision et d’autres effets exceptionnels tels qu’acquisitions et ventes d’entreprises, gains résultant de la vente d’immeubles (CHF 51 mio), charges de prévoyance professionnelle sans incidence sur les liquidités (50 mio) et à taux de change constant (CHF 58 mio), la croissance de l’EBITDA est de CHF 72 mio ou 2,2%. La baisse du bénéfice net à CHF 1058 millions – soit de 21,6% –s’explique principalement par les effets exceptionnels.

Globalement, les effectifs du groupe ont augmenté de 528 équivalents plein temps, soit 2,5%, pour atteindre 21 603. En janvier 2015, Swisscom a racheté Veltigroup. En mai elle s’est défaite de sa filiale Alphapay, et en juin de Hospitality Services. En juillet 2015, Tamedia a intégré search.ch à Directories, filiale de Swisscom. Sans les acquisitions et cessions d’entreprises, le nombre d’employés a augmenté de 293 postes ou 1,4% au total, du fait du renforcement du service à la clientèle et du développement du réseau.

 

Investissements accrus dans l’extension du réseau; le trafic de données stimulé par la baisse des prix de l’itinérance

Les investissements à l’échelle du groupe ont progressé de CHF 10 millions, soit 0,6%, à CHF 1737 millions au total. En Suisse, ils ont augmenté de CHF 70 millions, soit 5,7%, à CHF 1302 millions, en raison de l’extension des réseaux à large bande. A fin septembre 2015, Swisscom avait raccordé plus de 2,5 millions de logements et de commerces à l’ultra-haut débit (plus de 50 Mbit/s), dont quelque 1,7 million de lignes équipées des toutes dernières technologies à fibre optique.

L’extension du réseau rapide 4G/LTE se poursuit également. Pour l’heure, 98% des clients Swisscom bénéficient du réseau de communication mobile de la dernière génération, par une augmentation de la vitesse ou des capacités. En lançant Advanced Calling, Swisscom a nettement amélioré la qualité vocale et la couverture à l’intérieur des bâtiments le trimestre passé. En conséquence, le réseau 4G/LTE est beaucoup plus utilisé. Aujourd’hui déjà, 70% de l’ensemble du trafic de données mobile de Swisscom emprunte le réseau 4G/LTE. Swisscom a annoncé qu’à fin 2020, elle allait mettre hors service le réseau 2G, obsolète, de manière à libérer des fréquences pour la future technologie 5G. La poursuite du développement et l’extension du réseau mobile sont rendues nécessaires par la croissance fulgurante du trafic de données mobiles: au cours des trois premiers trimestres de 2015, les données échangées sur le réseau mobile ont doublé par rapport à la même période en 2014.

Par rapport à la même période de l’exercice précédent, le nombre de raccordements mobiles a progressé de 119 000 ou 1,8%, à 6,6 mio. La croissance du trafic de données en itinérance s’est accélérée, suite à la baisse des tarifs. Au cours des trois premiers semestres, le volume a augmenté de 2,5 fois par rapport à l’année passée. Natel infinity plus offre une utilisation sans entrave étendue aux pays de l’Union européenne, avec téléphonie et SMS illimités, ainsi qu’un volume de 1 Go pour le transfert de données 30 jours par an, dans tous les abonnements infinity plus. La baisse de prix y relative s’élevait à plus de CHF 100 mio pour l’année en cours. Fin septembre, infinity plus comptait déjà 663 000 clients.

En comparaison annuelle, le nombre de raccordements Postpaid, offres combinées comprises, a augmenté de 159 000, tandis que celui des clients Prepaid diminuait de 40 000. Chez les clients Postpaid, la part des utilisateurs de smartphones est passée de 72% à 75% en l’espace d’un an.

 

Swisscom TV: poursuite de la croissance en dépit du durcissement de la concurrence

Pour le réseau fixe également, la croissance se confirme: malgré la vive concurrence des câblo-opérateurs, le nombre de raccordements Swisscom TV a augmenté de 150 000 ou 13,3%, à 1,28 million en un an. Swisscom TV 2.0 comptait déjà 688 000 clients fin septembre 2015. Le nombre de raccordements à haut débit sur le réseau fixe (Retail) s’est accru de 65 000 ou 3,5% en un an, à 1,94 million. La croissance des raccordements TV et des raccordements à haut débit a plus que compensé la réduction des raccordements fixes de 152 000 unités. En l’espace d’un an, le nombre d’unités générant un chiffre d’affaires (RGU) s’est accru de 182 000 ou 1,5%, pour atteindre 12,5 millions.

Les offres combinées à tarif forfaitaire sont toujours appréciées. Fin septembre 2015, 1,36 million de clients bénéficiaient d’une offre combinée, ce qui représente une augmentation de 202 000, soit 17,5%, par rapport à l’année précédente. Les recettes liées aux contrats combinés ont progressé de CHF 242 millions ou 17,2%, à CHF 1647 millions.

 

Entrée de commandes en hausse de 42% pour les grandes entreprises

Swisscom s’impose comme l’un des plus grands fournisseurs de TIC en Suisse. Le secteur, qui regroupe depuis 2014 les activités de télécommunication et informatiques, a augmenté son chiffre d’affaires avec les clients externes de CHF 55 millions par rapport à l’année précédente, ou de 3,2%, à CHF 1799 millions. Corrigé des acquisitions de sociétés, le chiffre d’affaires a baissé de 1,5% en raison de la baisse de volume dans le secteur des projets et de la forte pression sur les prix. Swisscom a acquis des clients commerciaux de renom pour la mise en œuvre de stratégies axées sur le cloud et la numérisation. Les entrées de commande ont augmenté de 42% sur une base comparable.

 

Fastweb: 7,7% de clients haut débit en plus

Le chiffre d’affaires de Fastweb, en Italie, a enregistré une hausse de EUR 56 millions, soit 4,6%, à EUR 1286 millions. Malgré un environnement de marché difficile, la clientèle dans le domaine du haut débit a progressé de 156 000 ou 7,7% en l’espace d’un an, pour s’inscrire à 2,17 millions. Le chiffre d’affaires moyen par client haut débit privé a diminué de quelque 3% comparé à l’exercice précédent, en raison de la forte concurrence. La croissance de la clientèle a largement compensé ce fléchissement. Le chiffre d’affaires réalisé avec les clients privés s’est ainsi apprécié de EUR 22 millions (3,9%), à EUR 585 millions par rapport à l’exercice précédent. Le chiffre d’affaires réalisé avec les clients commerciaux a augmenté de EUR 17 millions, ou 3,0%, à EUR 584 millions, tandis que le chiffre d’affaires des activités wholesale a progressé de EUR 16 millions, pour atteindre EUR 114 millions.

Le résultat sectoriel avant amortissements (EBITDA) s’établit à EUR 405 millions, ce qui représente un accroissement d’EUR 35 millions ou 9,5% par rapport à l’exercice précédent. Cette augmentation s’explique principalement par des chiffres d’affaires plus élevés. La marge de résultat a progressé de 1,4% à 31,5%. Les investissements sont restés au même niveau que l’exercice précédent, à EUR 403 millions.

 

Swisscom renforce les secteurs proches du client et s’oriente vers la numérisation

Pour augmenter sa force de frappe sur le marché très concurrentiel des TIC, Swisscom renforcera ses secteurs proches de la clientèle et axera encore plus nettement leur organisation sur la numérisation, à compter du 1er janvier 2016. Vente et service pour la clientèle privée et pour les PME seront regroupés au sein d’une même unité, tout comme les activités liées à la numérisation. Pour exploiter des synergies et prendre en compte la convergence croissante, le développement et la mise à disposition des produits destinés aux clients privés et aux PME seront réunis. L’organisation des activités concernant les grandes entreprises sera encore simplifiée. La concentration sur les grandes entreprises demeure centrale pour Swisscom.

Le but de ces changements consiste à renforcer l’expérience «d’un seul tenant» pour le client et à augmenter l’efficacité, de manière à dégager de nouveaux espaces pour l’innovation. Ces dernières années, Swisscom a créé de nouveaux emplois dans les secteurs de croissance et, dans le même temps, supprimé des emplois dans d’autres secteurs. Suite à des gains d’efficacité, Swisscom prévoit un léger recul de l’effectif pour 2016. La réorientation débouche sur des modifications au sein de la Direction du groupe. Le nouveau secteur Products & Marketing sera dirigé par Dirk Wierzbitzki, qui siégera désormais à la Direction du groupe. Le responsable de l’actuelle division opérationnelle Clients privés, Marc Werner, prendra les rênes du nouveau secteur Sales & Services. Roger Wüthrich-Hasenböhler, responsable de l’actuelle division opérationnelle Petites et moyennes entreprises, dirigera le nouveau secteur Digital Business. Il quittera la Direction du groupe à la fin de l’année et rendra à l’avenir directement compte au CEO. A compter du 1er janvier 2016, la composition de la Direction du groupe sera la suivante: Urs Schaeppi, CEO; Mario Rossi, CFO; Hans Werner, CPO; Christian Petit, responsable Grandes entreprises; Heinz Herren, responsable IT, Network & Infrastructure; Marc Werner, responsable Sales & Services; et Dirk Wierzbitzki, responsable Products & Marketing.

 

Perspectives pour 2015: un EBITDA de plus de CHF 4,0 milliards

Comme cela a été communiqué le 6 octobre, suite au provisionnement lié à la procédure Comco concernant les services à haut débit, Swisscom table pour 2015 sur un EBITDA supérieur à CHF 4,0 milliards, un chiffre d’affaires net de plus de CHF 11,5 milliards et des investissements de plus de CHF 2,3 milliards. Si les objectifs sont atteints, Swisscom envisage de proposer à l’Assemblée générale le versement d’un dividende inchangé de CHF 22 par action au titre de l’exercice 2015.


Rapport intermédiaire détaillé:

http://www.swisscom.ch/q3-report-2015

 

Autres documents:

http://www.swisscom.ch/ir

 

 

 

Disclaimer

La présente communication comporte des déclarations relevant du domaine des pronostics. De tels énoncés prévisionnels englobent, sans limitation aucune, des affirmations concernant notre situation financière, nos résultats opérationnels et commerciaux, ainsi que certains de nos plans et objectifs stratégiques.


Ces énoncés prévisionnels étant soumis à des risques et à des incertitudes, nos résultats réels et futurs peuvent différer considérablement de ceux qui sont exprimés ou implicitement décrits dans ces mêmes énoncés. Un certain nombre de ces risques et de ces incertitudes découlent de facteurs que Swisscom n’est pas en mesure de contrôler ou d’estimer avec précision, tels que les conditions de marché futures, les fluctuations de change, le comportement des autres acteurs du marché, les mesures des législateurs gouvernementaux et d’autres facteurs de risque qui sont présentés de manière détaillée dans les dossiers et rapports passés ou futurs de Swisscom et Fastweb, y compris les dossiers et rapports enregistrés aux Etats-Unis, les communiqués de presse, les rapports et autres informations publiés sur les sites Internet des sociétés du groupe Swisscom.


Il est recommandé de ne pas accorder une confiance exagérée aux déclarations prévisionnelles. Celles-ci n’ont de valeur qu’à la date de publication de la présente communication.


Swisscom décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou réviser les pronostics en fonction de nouvelles informations, d’événements futurs ou pour quelque autre motif que ce soit.


Contact

Swisscom AG
Media Relations
3050 Bern

media@swisscom.com