Méta navigation

Communiqué de presse

Swisscom investit dans l’entreprise vainqueur du StartUp Challenge

Berne, 04 octobre 2016

Swisscom investit CHF 500 000 dans la start-up suisse Nanolive, qui est en plein essor. Cette entreprise née de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne est active dans le secteur hightech. Pendant toute la semaine dernière, Nanolive a suivi un programme de mentorat avec les quatre autres vainqueurs du StartUp Challenge, Advanon, Fashwell, Xsensio et Qumram, dans la Silicon Valley.

Nanolive a développé une technologie innovante qui permet d’examiner des cellules vivantes dans un espace tridimensionnel sans les endommager. Comparé à d’autres méthodes industrielles, ce procédé réalisé à l’aide d’un microscope est simple et peu coûteux. Grâce au «3D Cell Explorer», la recherche médicale peut progresser car il est désormais possible de tester les effets des médicaments sur des cellules vivantes en temps réel. Convaincue du potentiel de cette jeune entreprise, Swisscom Ventures soutient Nanolive par la somme de CHF 500 000 issue de son propre Early Stage Fund. «Nous sommes très heureux de cette collaboration avec Swisscom. Elle contribuera à renforcer le développement de nos produits et nous permettra de continuer à proposer des services innovants à nos clients», dit Yann Cotte, CEO de Nanolive.

 

Investissement dans la technologie disruptive

«Nous sommes convaincus que la technologie disruptive de Nanolive contribuera considérablement à améliorer la santé humaine. Les logiciels correspondants permettent d’afficher en temps réel des informations en 3D sur tous les appareils numériques. Il est ainsi possible de transmettre rapidement des nouveaux résultats à d’autres chercheurs», explique Roger Wüthrich-Hasenböhler, responsable du Swisscom Digital Business, de la Silicon Valley. Dominique Mégret, responsable Swisscom Ventures, ajoute: «Notre investissement vise à faire progresser l'écosystème suisse des startups. Nanolive symbolise bien le lien entre les technologies d'avenir comme la nanotechnologie, la biotechnologie et l'informatique médicale, particulièrement important pour Swisscom, notamment à travers ses activités Smart Data et Cloud Services.»

 

Le succès du StartUp Challenge

Nanolive et les quatre autres start-up suisses Advanon, Fashwell, Qumram et Xsensio ont vécu une semaine passionnante dans la Silicon Valley. Ces cinq jeunes entreprises, lauréates du quatrième Swisscom StartUp Challenge y ont suivi un programme de mentorat sur mesure. Celui-ci comprenait entre autres la visite d’investisseurs, partenaires et clients éventuels ainsi qu’un coaching mené par des experts externes et des représentants du Swisscom Outpost.

 

Depuis 2013, plus de 650 jeunes entreprises ont essayé de remporter le StartUp Challenge. Les 30 finalistes des années 2013-2015 ont obtenu un capital risque d’une totalité de CHF 50 millions. Parmi ces 30 start-up, 27 sont encore actives, l’une a déjà été reprise. C’est pourquoi Roger Wüthrich-Hasenböhler tire un bilan positif: «Au cours des dernières années, la lutte pour les start-up prometteuses s’est intensifiée. Le StartUp Challenge et la possibilité de se rendre dans la Silicon Valley nous permettent cependant de continuer à avoir accès à des start-up exceptionnelles du secteur hightech.»

 

Aperçu des cinq lauréats du Swisscom StartUp Challenge

 

Advanon

Fondée par trois anciens employés de Google, Advanon permet aux PME de régler leurs factures simplement, rapidement et de façon transparente. Les PME peuvent faire financer leurs factures par des investisseurs sur la plateforme en ligne Advanon, afin de disposer de liquidités en l'espace de 24 heures. Ainsi, les entreprises peuvent adapter de façon optimale leur besoin en liquidités à court terme à leur activité et ne dépendent pas de longs délais d’attente. Les investisseurs, quant à eux, ont accès à une nouvelle possibilité de placement.

www.advanon.com

 

Fashwell

Tous les jours, sur Instagram, nous cliquons sur des milliers de photos sur lesquelles des mannequins portent les vêtements dont nous rêvons. Trois diplômés de l’EPF ont développé Fashwell afin que les utilisateurs accèdent plus facilement aux articles de mode sur Internet et puissent les acheter: une application fonctionnant grâce à un algorithme d’analyse de l’image basé sur l’apprentissage automatique, qui nous permet de trouver et d’acheter nos articles de mode préférés en ligne.

www.fashwell.com

 

Nanolive

Des chercheurs au service de chercheurs – telle est la devise de la start-up Nanolive fondée au Parc d’innovation de l’EPF de Lausanne. Nanolive est une technologie innovante qui permet d’examiner des cellules vivantes dans un espace tridimensionnel sans les endommager. Cela permet particulièrement à la recherche médicale de progresser car il est désormais possible par exemple de tester les effets des médicaments sur des cellules vivantes.

www.nanolive.ch

 

Qumram

La start-up zurichoise Qumram se consacre à un marché d’avenir – le Big Data. Qumram est une plateforme de Big Data, sur laquelle toutes les informations en ligne sont enregistrées de manière exhaustive et sécurisée et peuvent être ensuite consultées à tout moment. Cela permet aux entreprises de respecter leur obligation de preuve, de mettre au jour des escroqueries grâce à l’analyse des interactions clients et d’optimiser leur expérience clients.

www.qumram.com

 

Xsensio

La start-up Xsensio, fondée à l’EPF de Lausanne, a développé un appareil utilisant les données biochimiques de notre épiderme pour fournir en temps réel et de façon non invasive des informations sur notre santé et notre bien-être. Contrairement aux appareils traditionnels, Xsensio se base sur la nanotechnologie, qui utilise les données fournies par les protéines, les molécules et les électrolytes de l’épiderme.

www.xsensio.com

 

Vous trouverez d’autres informations relatives à l’engagement de Swisscom en faveur des start-up à l’adresse

https://www.swisscom.ch/fr/business/start-up/start.html

Contact

Swisscom AG
Media Relations
3050 Bern

media@swisscom.com