Suivre Swisscom S’abonner aux infos Etat du réseau Contact
Suivre Swisscom S’abonner aux infos Etat du réseau Contact

Entretien avec Roland Siegwart et Roger Wüthrich-Hasenböhler

Technologie des drones dernier cri

«Un jalon pour la Suisse, pays des drones»

L’EPHZ et Swisscom unissent leurs forces: pour la première fois, un drone connecté parcourt un trajet de 70 km au-dessus du lac de Neuchâtel. Piloté via le réseau Swisscom, développé par l’EPFZ. Pourquoi et comment? C’est ce que nous expliquent Roland Siegwart, professeur à l’EPF Zurich et l’un des spécialistes mondiaux de la robotique, et Roger Wüthrich-Hasenböhler, Chief Digital Officer et responsable Digital Business Swisscom.
Denise Liebchen
Denise Liebchen, Corporate Journalist
25 janvier 2019

Roland Siegwart et Roger Wüthrich-Hasenböhler, votre drone solaire a réussi son vol inaugural avec brio. Début janvier, il a volé pendant deux heures dans le ciel de la Romandie. Comment vous sentez-vous?

Roland Siegwart: C’est un jalon pour nous et pour la Suisse, pays des drones. L’enthousiasme est énorme. Ce vol inaugural a démontré de manière impressionnante de quoi est capable la technologie des drones dernier cri combinée à un réseau mobile puissant. Il est dorénavant possible de couvrir de grandes superficies avec des drones en totale autonomie, en gérant les missions tout simplement via le réseau mobile assis à un bureau.

Roger Wüthrich-Hasenböhler: Je suis enthousiaste. Le drone solaire a doucement plané en suivant un itinéraire de vol complexe. Ce vol a démontré que la technologie existe pour mettre en œuvre ce genre de vols de drone ambitieux.

Cet itinéraire complexe de plus de 70 kilomètres a été réalisé par le drone à énergie solaire en totale autonomie à l’aide de données qui étaient transmises en temps réel via le réseau de communication mobile de Swisscom.

Roland Siegwart, comment s’est fait votre rapprochement avec Swisscom?

Dans le cadre de la promotion des start-up et de DigitalSwitzerland, je collabore depuis de nombreuses années avec Roger Wüthrich-Hasenböhler et d’autres personnes de Swisscom. Swisscom est l’une des plus importantes marraines de l’innovation et de l’entrepreneuriat en Suisse. Elle a contribué de manière déterminante à l’émergence de l’actuel écosystème d’excellence entre la recherche, les start-up et les entreprises. Un petit exemple est la formidable coopération pour les vols longue distance de drones.

Qu’est-ce qui vous motive sur ce point?

Roland Siegwart: Les universités suisses, et en particulier l’EPFZ et l’EPFL, et leurs start-up sont pionnières dans le développement de drones. Mon objectif est de positionner la Suisse de manière définitive comme le pays leader au monde en matière de drones professionnels. Pour ce faire, il faut de la recherche et des start-up d’excellence, mais également une forte collaboration avec les exploitants de réseau et la navigation aérienne, et beaucoup de vols d’essai. La Suisse doit être le premier pays au monde où les drones sont parfaitement intégrés à l’espace aérienne civil. Notre vol est le premier vrai jalon en ce sens.

Roger Wüthrich-Hasenböhler, pourquoi Swisscom s’implique-t-elle dans ce projet de drone?

Pour que la Suisse conserve et consolide sa position de numéro un en matière de technologie des drones. Cela inclut la numérisation de l’espace aérien actuellement non contrôlé en dessous de 600 mètres, et la création des conditions pour que le trafic commercial des drones soit géré de manière sûre et efficace. Pour cela, il faut un réseau performant couvrant tout le territoire, qui transmet des données au drone pendant son vol afin que celui-ci se passe en toute sécurité.

«Le vol montre l’importance d’un écosystème fonctionnel entre la recherche, les start-up, l’économie et les autorités.»

Roger Wüthrich-Hasenböhler

Le vol montre l’importance d’un écosystème fonctionnel entre la recherche, les start-up, l’économie et les autorités. L’alliance de la recherche, de l’innovation et de la mise en œuvre entre l’EPFZ et les entreprises comme Swisscom est une clef du succès des projets d’innovation, qui créent des emplois et consolident la force d’innovation de la Suisse.

Pourquoi un drone doit-il être forcément connecté?

Roger Wüthrich-Hasenböhler: À l’heure actuelle, la Suisse compterait plus de 100 000 drones privés. Ceux-ci sont pilotés directement par une télécommande. Mais lorsqu’un agriculteur souhaite analyser ses champs à l’aide d’un drone, il a alors besoin d’un appareil volant en toute autonomie – qu’il gère sur son ordinateur sans avoir à être sur place. Un drone connecté sait quelle zone il doit survoler, et peut transmettre des données à un robot agricole, qui permettent à ce dernier de savoir où il doit arroser ou épandre de l’engrais. Le drone corrige son itinéraire à l’aide de capteurs mis au point par la start-up Involi, qui ont été montés sur nos antennes de diffusion.

brightcoveVideo_skipAdTitle
brightcoveVideo_skipAdCountdown
brightcoveVideo_skipAdRest
brightcoveVideo_skipAdForReal

Moins d’engrais, moins d’excès d’eau superflue, plus aucun gaspillage alimentaire: un projet de Smart Farming visionnaire de l’EPFZ. Swisscom y apporte son soutien – et connecte les drones afin que les informations puissent être transmises. Vidéo EPF Zurich, durée totale 1 min 48

Comment notre rapport aux drones va-t-il évoluer au cours des prochaines années?

Roger Wüthrich-Hasenböhler: Nous sommes encore à l’aube de l’utilisation commerciale des drones. L’avenir apportera son lot d’applications aujourd’hui inimaginables, dans quasi toutes les branches. C’est pourquoi de nouvelles règles seront mises en place par les autorités de régulation pour garantir une exploitation sûre des drones.

Roland Siegwart: Je suis convaincu que les drones seront devenus des outils précieux et incontournables dans quelques années. Ils analyseront les champs agricoles quotidiennement, rechercheront les personnes disparues en montagne ou dans les avalanches, aideront les pompiers, voire vérifieront la sûreté des ponts et autres infrastructures. Ils permettront ainsi une agriculture beaucoup plus durable, ils sauveront des vies humaines et réduiront de manière drastique les risques courus par les troupes de recherche et de sauvetage.

Qu’est-ce que le Smart Farming?

Le Smart Farming rend possibles la surveillance en continu des champs, l’analyse de la pousse et de la bonne santé des plantes, et une intervention en cas de besoin. Ainsi, le manque d’eau ou d’engrais, ou l’infestation par des nuisibles sont détectés à un stade précoce et combattus avec précision. Par conséquent, les pesticides peuvent être réduits de l’ordre de 10 à 100 fois. La Suisse a une longue tradition d’agriculture durable, et elle est le leader mondial des technologies nécessaire au Smart Farming, telles que la robotique, la technologie des capteurs ou l’intelligence artificielle.
Le projet de pointe «Swiss Smart Farming» de DigitalSwitzerland vise à faire de la Suisse l’un des leaders mondiaux dans les technologies de Smart Farming, et à contribuer ainsi à une alimentation mondiale durable.

Le vol au-dessus du lac de Neuchâtel a montré pour la première fois qu’un drone peut rester dans les airs en totale autonomie pendant plusieurs heures – c’est-à-dire sans pilotage p. ex. d’un paysan.
La mise en place d’un consortium en développement permanent composé de partenaires issus des universités, de l’industrie, des start-up et de la politique doit faire progresser à grande vitesse la technologie de Smart Farming pour le bien de l’humanité et de notre nature.

Découvrir DigitalSwitzerland



S'abonner aux news

Abonnez-vous à nos news par e-mail


Contactez-nous

Adresse

Swisscom
Media Relations
Alte Tiefenaustrasse 6
3048 Worblaufen

Adresse postale:
case postale, CH-3050 Berne
Suisse

Contact

Tél. +41 58 221 98 04
Fax +41 58 221 81 53
media@swisscom.com

Autres contacts

Roland Siegwart 

Roland Siegwart (né en 1959) est professeur à l’EPF Zurich. Le laboratoire de recherche qu’il dirige dans le domaine de la robotique est à la pointe au niveau mondial. Il a cofondé plusieurs start-up de hautes technologies. Le laboratoire de recherche de R. Siegwart a déjà réussi quelques exploits: le premier vol au monde d’un drone quadricoptère il y a 15 ans; différents records avec des drones solaires, qui restent dans les airs pendant plusieurs jours, les premiers vols en totale autonomie avec des caméras.

  

Roger Wüthrich-Hasenböhler 

Roger Wüthrich-Hasenböhler dirigeait la division opérationnelle PME chez Swisscom avant d’être nommé responsable du secteur Digital Business en 2016. En qualité de Chief Digital Officer, il centralise, coordonne et promeut les initiatives de Swisscom en faveur des start-up, comme le StartUp Challenge, le Pirates Hub ou les activités des Swisscom Outposts dans la Silicon Valley et en Chine. Il est président de localsearch.ch et membre de différents conseils d’administration, dont celui de l’Axpo Holding AG.