Tina Frei: propriétaire d’entreprise, mère de famille et femme de réseau
3 min

Tina Frei: propriétaire d’entreprise, mère de famille et femme de réseau

Tina Frei gère à la fois une entreprise, des associations et sa famille. Cela serait impensable sans une bonne planification et une bonne cohésion d’équipe avec toutes les personnes concernées.

Tina Frei est arrivée à son bureau peu après 8h et est assise devant ses deux ordinateurs portables, un appareil Windows et un MacBook Pro. Mais la journée a commencé bien plus tôt pour la propriétaire de FREI connect. A l’heure du café du matin, elle a brièvement discuté du déroulement de la journée avec ses trois enfants presque adultes, et organisé le repas de midi dans leur restaurant de sushi favori. Et comme elle a gagné sa partie de jass sur smartphone dans le train pour Zurich, elle est arrivée au bureau de très bonne humeur. «Une partie de jass me prépare mentalement pour la journée et me permet de bien me concentrer sur mon travail», déclare Tina Frei.

Beaucoup de travail l’attend, ainsi que son partenaire commercial Michael Widmer. Avec six autres collaborateurs, ils gèrent les bureaux de diverses organisations faîtières suisses, principalement dans le secteur de la construction. Et ce, depuis 40 ans. Cela représente beaucoup de travail, surtout sur l’ordinateur. Finaliser le matériel de marketing, mettre à jour les sites web, préparer les assemblées générales, s’occuper des membres, soutenir la formation des apprentis ou encore entretenir cet immense réseau… «Chez moi, aucun jour ne ressemble aux autres», déclare Tina Frei.

Tna Frei: jouer au jass dans le train.
En jouant au jass dans le train, Tina Frei se met dans l’ambiance pour sa journée de travail.
Tina Frei et ses enfants.
À midi, elle sort manger des sushis avec ses enfants presque adultes.
Bobby au bureau.
Le jeune caniche maltais «Bobby» passe exceptionnellement au bureau.

Priorités et libertés

Aujourd’hui, par exemple, elle prend un moment pour ses enfants durant le temps de midi. Ils ont rendez-vous au stand de sushis et, surprise, leur caniche maltais «Bobby» est également de la partie. La flexibilité de la planification du travail et les appareils mobiles permettent à Tina Frei de prolonger un peu sa pause de midi lors de telles occasions. Mais cela reste une exception: «De 8h à 18h, la priorité va à mon travail», affirme-t-elle.

C’est pourquoi l’après-midi est à nouveau entièrement dédié au travail – à une exception près: Bobby l’accompagne au bureau. À l’ordre du jour, une réunion avec le partenaire commercial. Elle est consacrée à une innovation technologique dans une branche spécifique et à la communication à son sujet aux membres de l’association. Tous deux sont assis avec leurs ordinateurs portables à la grande table de la salle de réunion, où les mesures de distanciation peuvent être facilement respectées. Et Bobby trouve lui aussi une petite place en dessous pour faire une sieste.

Un ordinateur portable pour chaque usage

Sur le chemin du retour, Tina Frei débranche généralement en faisant une partie d’échecs sur son smartphone ou en organisant le repas du soir et les tâches ménagères avec les enfants via WhatsApp. Mais pas cette fois-ci, car Bobby demande toute son attention. Une fois à la maison, la journée est loin d’être terminée. Vient un court moment de détente avec ses trois enfants, qui ont tous un rythme quotidien différent, avant peut-être de jeter un coup d’œil rapide aux e-mails. Mais pourquoi donc Tina Frei utilise-t-elle deux ordinateurs? Elle rigole: «J’utilise mon ordinateur Windows pour le travail de bureau. Mais pour tout ce qui est graphique, ma préférence va à Mac.»

Prêt. Avec le partenaire informatique qui soulage votre PME.

Avec une infrastructure TIC de pointe, un service varié, des offres axées sur la pratique et un portefeuille complet.

Lisez maintenant