Méta navigation

Communiqué de presse

Comptes annuels 2018

Bonne performance, résultat solide

Chiffre d’affaires de Swisscom au niveau de celui de l’exercice précédent, EBITDA pratiquement stable sur une base comparable +++ Nouveaux clients fixes et mobiles pour Fastweb, chiffre d’affaires et EBITDA corrigé en hausse par rapport à l’année précédente +++ Succès des offres combinées: inOne poursuit sa croissance +++ Demande croissante de services de cloud et d’externalisation informatique, mais pression sur les marges dans le segment de la clientèle commerciale +++ Maintien à un niveau élevé des investissements dans le réseau +++ Proposition du versement d’un dividende inchangé de CHF 22 par action +++ Prévisions pour 2019: chiffre d’affaires net de quelque CHF 11,4 milliards, EBITDA de plus de CHF 4,3 milliards et investissements de CHF 2,3 milliards environ
Sepp Huber
Sepp Huber, Responsable Media Relations
07 février 2019

«Swisscom a atteint les objectifs qu’elle s’était fixés et enregistre à nouveau une solide performance dans un environnement de marché exigeant. La demande à l’égard de notre offre combinée inOne reste forte», commente Urs Schaeppi, CEO de Swisscom. Et d’ajouter: «Nous sommes l’un des premiers opérateurs au monde à avoir présenté un prototype de smartphone 5G en conditions réelles sur notre réseau 5G et à développer notre offre télévisuelle. Dans le segment de la clientèle commerciale, nous bénéficions d’un positionnement solide en tant que fournisseur de services complets. Nous pouvons également nous targuer d’une demande croissante à l’égard de nos solutions de cloud et de sécurité. Les progrès réalisés avec la 5G et, notamment, le fait d’avoir à nouveau remporté le test de réseau connect montrent que nos investissements élevés dans l’infrastructure du réseau paient. En 2019, saturation du marché, intensification de la concurrence et forte pression sur les prix constitueront à nouveau les principaux défis à relever. Au cours de l’exercice, nous souhaitons continuer de consolider notre position sur le marché au moyen d’offres attrayantes telles qu’inOne mobile go, avec itinérance intégrée dans d’autres pays de l’UE. En outre, la qualité de nos réseaux et notre service clientèle sont et restent des piliers de notre succès. Parallèlement, nous poursuivons la transformation de notre entreprise et persévérons dans l’atteinte des objectifs fixés en matière de coûts.»

brightcoveVideo_skipAdTitle
brightcoveVideo_skipAdCountdown
brightcoveVideo_skipAdRest
brightcoveVideo_skipAdForReal

Chiffres solides, recul des activités de base en Suisse, croissance de Fastweb

A CHF 11 714 millions, le chiffre d’affaires du groupe reste stable par rapport au niveau de l’année précédente (+0,4%). Dans un contexte de saturation des activités de base en Suisse, Swisscom a réalisé un chiffre d’affaires de CHF 8817 millions (-2,7%). La baisse du chiffre d’affaires de CHF 242 millions dans les services de télécommunications est principalement liée à la pression sur les prix persistante dans différents segments ainsi qu’au recul de la téléphonie fixe. Le marché en Italie connaît une évolution réjouissante: la croissance du chiffre d’affaires de Fastweb s’élève à EUR 160 millions (+8,2%).

 

Le résultat d’exploitation consolidé avant amortissements (EBITDA) s’inscrit à CHF 4213 millions, en recul de 1,9% par rapport à l’année précédente. Il tient compte de l’évolution des taux de change et de divers effets exceptionnels: ainsi, Fastweb a perçu une indemnité de CHF 102 millions en 2017 dans le cadre d’une procédure juridique, et le résultat de Swisscom a été grevé par la constitution de provisions pour restructurations. Au cours de l’exercice 2018, l’évolution de l’EBITDA par rapport à l’exercice précédent reflétait également l’adoption de nouvelles dispositions applicables aux contrats de clients (IFRS 15). En termes corrigés, l’EBITDA de Swisscom a reculé de 0,8%. Dans le cœur de métier suisse, l’EBITDA avant effets exceptionnels a baissé de 3,9%, tandis qu’il a augmenté de 5,6% chez Fastweb. En fin de compte, Swisscom enregistre un solide bénéfice net de CHF 1521 millions, en légère baisse par rapport à l’année précédente (-3,0%).

 

Le recul de l’activité principale a pu être largement compensé par les actuelles mesures de baisse des coûts. L’entreprise a dépassé son objectif, en 2018, de réduire ses coûts annuels en Suisse de CHF 100 millions d’ici à 2020. Au cours de l’exercice, le nombre d’emplois à temps plein au sein du groupe a baissé à 19 845. A la fin 2018, Swisscom offrait 17 147 emplois à temps plein en Suisse, soit 541 ou 3,1% de moins que lors de l’exercice précédent. Plus de la moitié des suppressions de postes a pu être absorbée par des fluctuations naturelles, grâce à une planification minutieuse et à une gestion active des postes vacants. Environ 200 postes ont été supprimés dans le cadre du plan social déjà en place. Ce plan comprend des prestations supérieures à la moyenne suisse et prend en compte la situation personnelle des collaborateurs concernés. En 2018, 88% des collaborateurs intégrés au plan social ont retrouvé un emploi en interne ou dans une autre entreprise, avant même la fin de leur droit aux prestations sociales.

Infrastructure de réseau: développement rapide de la 5G

L’an dernier, la performance, la couverture et la qualité des réseaux Swisscom ont à nouveau été récompensées par différents prix. Dans la communication mobile notamment, Swisscom a remporté le test de débit d’Ookla et le test de réseau connect. Swisscom investit considérablement depuis des années dans son leadership technologique. Les investissements à l’échelle du groupe continuent de s’inscrire au même niveau que l’exercice précédent: à CHF 2404 millions (+1,1%) en 2018, dont CHF 1645 millions en Suisse (-2,0%), ils correspondent à un cinquième environ du chiffre d’affaires (20,5%).

L’extension du haut débit se déroule comme prévu

Fin 2018, environ 4,2 millions de logements et commerces étaient raccordés au très haut débit (plus de 50 Mbit/s). Quelque 2,9 millions de logements et commerces bénéficient de connexions rapides de plus de 100 Mbit/s. Swisscom entend équiper toutes les communes suisses de l’ultra-haut débit d’ici fin 2021 et, partant, d’en faire profiter même les localités les plus reculées.

Dernière ligne droite pour le passage à IP

Le passage à la technologie IP se déroule comme prévu, avec 99% des raccordements des clients privés déjà migrés fin 2018. La migration dans le segment PME et clients privés grand public doit être achevée d’ici à la fin du premier trimestre 2019. A la fin 2018, quatre grandes régions de Suisse étaient intégralement passées à IP.

Haut débit sur le réseau mobile: tests des premières applications 5G concluants

Fin 2018, des réseaux test 5G étaient déjà en cours d’exploitation à Berthoud, Lausanne, Genève, Zurich, Berne, Davos et Lucerne. Swisscom fait ainsi partie des premiers opérateurs mondiaux à disposer de réseaux 5G entièrement standardisés. D’ici à la fin 2019, l’objectif est d’équiper ponctuellement une soixantaine de villes et de communes.

 

Fin 2018, le réseau 4G/LTE de Swisscom couvrait 99% de la population suisse. Au cours du dernier trimestre, la couverture a de nouveau connu une hausse sensible: 95% de la population suisse surfe déjà à des vitesses allant jusqu’à 300 Mbps, plus de 72% à des vitesses allant jusqu’à 500 Mbps et environ 27% à des vitesses allant jusqu’à 700 Mbps.

Plus de la moitié des clients privés titulaires d’un abonnement font confiance à inOne

Le nombre de raccordements TV et haut débit continue de croître, la demande d’offres combinées reste forte. Avec son offre flexible et modulaire, inOne répond aux besoins des clients privés.

Offres combinées: près d’un million de clients inOne

Le nombre de clients inOne continue de croître fortement. Fin 2018, Swisscom Suisse comptait au total 2,33 millions de clients inOne, soit une augmentation de 988 000. Ainsi, inOne représente 54% de tous les abonnements de communication mobile et 57% des raccordements à haut débit sur le réseau fixe. En outre, Swisscom a de nouveau sensiblement accru la vitesse des abonnements inOne en 2018.

Demande constante à l’égard du haut débit sur le réseau fixe et de la TV

Les marchés du haut débit et de la TV sont saturés. Cependant, le nombre de raccordements TV et à haut débit sur le réseau fixe a continué d’augmenter. Le nombre de raccordements à haut débit s’est accru de 19 000 (+0,9%) à 2,03 millions et celui des raccordements TV a augmenté de 52 000 (+3,5%) à 1,52 million.

 

Le recul de la téléphonie fixe traditionnelle se poursuit, mais à un rythme plus modéré. Fin 2018, le nombre de raccordements fixes dans le segment de la clientèle privée s’élevait à 1,64 million, soit 199 000 raccordements de moins que l’année précédente.

Communication mobile: hausse de l’utilisation mobile des données et de l’itinérance

Le nombre de raccordements mobiles a baissé de 86 000, soit 1,3%, à 6,55 millions.

Dans un environnement de marché saturé, le nombre d’abonnements Postpaid a progressé de 34 000, tandis que celui des abonnements Prepaid a reculé de 120 000. L’utilisation des services de données mobiles continue de croître. En 2018, 28% de données supplémentaires ont été transmises par réseau mobile par rapport à 2017. Le volume de données en itinérance a lui aussi augmenté de 54%. Ces évolutions s’expliquent par les baisses de prix et les prestations incluses dans les abonnements mobiles. Une grande partie des clients téléphonent, surfent et envoient des SMS dans les pays européens sans frais supplémentaires.

Enterprise Customers: croissance des services de cloud et d’externalisation

Le marché des grands clients est à la fois très concurrentiel et très exigeant: la pression sur les prix a continué de se renforcer et le passage à IP est bien avancé. L’offre répond aux besoins et la satisfaction de la clientèle est élevée. C’est ce que montrent les transactions commerciales conclues avec succès auprès de grands clients. La demande en solutions cloud, externalisation informatique et sécurité continue également à évoluer positivement. Dans la communication mobile, le nombre de raccordements continue de croître. Cependant, le résultat est sous pression en raison de la forte dynamique du marché: le chiffre d’affaires des services de télécommunication a reculé de 6,3% (CHF 69 millions) et celui des solutions de 3,9% (CHF 42 millions) par rapport à l’année précédente en raison de la baisse des volumes dans le secteur bancaire. Les prises de commandes ont baissé de 8,0% pour s’établir à CHF 2478 millions.

Croissance de Fastweb sur tous les segments de clientèle

Le bilan 2018 est satisfaisant concernant Fastweb, qui enregistre d’excellents résultats financiers sur tous les segments. En 2018, le nombre de clients mobiles a augmenté de 34,5% par rapport à l’année précédente, à 1,43 million, en dépit d’une saturation du marché, notamment grâce à une offre de communication mobile attrayante avec encore davantage de prestations. Le domaine du haut débit sur réseau fixe se développe aussi favorablement: fin 2018, Fastweb comptait 2,55 millions de clients haut débit (+3,9%). Le segment de la clientèle commerciale continue lui aussi de se développer. Le chiffre d’affaires a enregistré une belle progression d’EUR 70 millions (+9,9%).

 

Au total, Fastweb a vu son chiffre d’affaires 2018 progresser de 8,2% à EUR 2104 millions. Le résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA) se monte à EUR 674 millions. Si l’on exclut les produits uniques versés dans le cadre d’une procédure juridique en 2017 et d’autres effets exceptionnels, l’EBITDA affiche une expansion de 5,6%.

Perspectives 2019: un EBITDA de plus de CHF 4,3 milliards

Pour 2019, Swisscom prévoit un chiffre d’affaires net d’environ CHF 11,4 milliards, un EBITDA de plus de CHF 4,3 milliards et des investissements de quelque CHF 2,3 milliards. L’évolution de l’EBITDA reflète l’adoption d’une nouvelle norme (IFRS 16) applicable au leasing. A partir de 2019, les coûts découlant des contrats de bail et de location dans le compte de pertes et profits ne sont pas indiqués dans l’EBITDA, ce qui augmente ce dernier de CHF 200 millions environ. Les coûts des fréquences de téléphonie mobile d’adjudication au plus offrant ne sont pas compris dans les prévisions d’investissement. Si les objectifs sont atteints, Swisscom a l’intention de proposer à l’Assemblée générale 2020 le versement d’un dividende ordinaire d’un montant inchangé de CHF 22 par action au titre de l’exercice 2019.

 

La numérisation induit un changement du secteur dans son ensemble. Dans le même temps, Swisscom subit une concurrence toujours plus forte d’entreprises à bas coût mondiales basées sur Internet. Comme déjà annoncé, Swisscom a pour objectif, après 2018, de réduire ses coûts annuels de CHF 100 millions en 2019 et 2020 également. Les économies sont principalement axées sur la simplification des processus de travail, l’utilisation de systèmes moins onéreux et la réduction de l’offre d’emplois dans les domaines en régression. En revanche, de nouveaux emplois sont créés dans les secteurs de croissance comme le cloud ou la sécurité.

 

Dans l’ensemble, Swisscom mise en 2019, en fonction de l’évolution du marché, sur un léger recul de l’offre d’emplois en Suisse. Comme jusqu’ici, une planification à long terme permettra à Swisscom d’absorber autant que possible les suppressions de postes par le biais des fluctuations naturelles et des départs à la retraite ou de trouver d’autres solutions. Swisscom accorde par ailleurs une attention particulière à la formation et au perfectionnement des collaborateurs. La nouvelle convention collective de travail (CCT) conclue en 2018 tient compte de cette préoccupation, avec cinq jours de formation continue par collaborateur. Le but est de préserver et de renforcer l’employabilité des collaborateurs de Swisscom. Comme par le passé, Swisscom mise fortement sur la formation des apprenants. En 2019, elle offrira 960 places d’apprentissage.

Deux membres du Conseil d’administration proposés à la réélection

Le mandat d’un an de tous les membres du Conseil d’administration arrivera à échéance lors de l’Assemblée générale. Catherine Mühlemann a dépassé la durée maximale de son mandat et quittera le Conseil d’administration lors de l’Assemblée générale. Valérie Berset Bircher a démissionné de ses fonctions de représentante du personnel le 31 décembre 2018 pour des raisons professionnelles. Le Conseil d’administration les remercie toutes les deux pour leur engagement envers Swisscom. Le président et l’ensemble des autres membres du Conseil d’administration se représentent pour un nouveau mandat. Le Conseil d’administration propose la réélection de Michael Rechsteiner (1963). Michael Rechsteiner est responsable européen des activités Power Services et Gas Power pour General Electric. Il est titulaire d’un master en génie mécanique de l’EPF Zurich, d’un MBA de la Haute école de St-Gall et de nombreuses années d’expérience de direction dans de grandes entreprises internationales. Le Conseil d’administration propose Sandra Lathion-Zweifel (1976) comme nouvelle représentante du personnel. Sandra Lathion-Zweifel est avocate au sein de l’étude Lenz & Staehelin à Genève. Elle est titulaire d’une licence en droit, d’un Master of Laws de l’Université Columbia (New York), d’une licence de négociateur de la SIX Swiss Exchange et de plusieurs années d’expérience de direction dans le secteur financier et en tant qu’avocate. Sandra Lathion-Zweifel et Michael Rechsteiner sont deux candidats idéaux pour compléter le Conseil d’administration. Le représentant de la Confédération suisse, Renzo Simoni, n’est pas élu par l’Assemblée générale mais délégué par le Conseil fédéral.

 

Lors de l’Assemblée générale, il sera proposé de désigner PricewaterhouseCoopers AG (PwC) comme nouvel organe de révision, après qu’un appel d’offres pour le mandat d’organe de révision a été lancé, comme annoncé il y a déjà un an.

 

Les principaux chiffres en un coup d’œil

  1.1.-31.12.2017 1.1.-31.12.2018 Modification
(après correction*)
Chiffre d'affaires net
(en millions de CHF)
11 662 11 714 0,4%
(-0,3%)
Résultat d'exploitation avant amortissements, EBITDA
(en millions de CHF)
4295 4213 -1,9%
(-0,8%)
Résultat d'exploitation, EBIT
(en millions de CHF)
2131 2069 -2,9%
Bénéfice net (en millions de CHF) 1568 1521 -3,0%
Raccordements Swisscom TV en Suisse
(au 31 décembre, en milliers)
1467 1519 3,5%
Raccordements à haut débit, segment Retail, CH
(au 31 décembre, en milliers)
2014 2033 0,9%
Raccordements de communication mobile en Suisse
(au 31 décembre, en milliers)
6637 6551 -1,3%
Raccordements haut débit Fastweb
(au 31 décembre, en milliers)
2451 2547 3,9%
Raccordements de communication mobile Fastweb
(au 31 décembre, en milliers)
1065 1432 34,5%
Investissements
(en millions de CHF)
2378 2404 1,1%
dont investissements en Suisse
(en millions de CHF)
1678 1645 -2,0%
Effectifs du groupe
(équivalents plein temps au 31 décembre)
20 506 19 845 -3,2%
dont collaborateurs en Suisse
(équivalents plein temps au 31 décembre)
17 688 17 147 -3,1%


* * Sur une base comparable et à taux de change constants

Downloads

Links

Disclaimer

Le présent communiqué contient des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives portent en particulier sur notre situation financière, sur les résultats d’exploitation, les résultats de l’entreprise de même que sur des plans et des objectifs stratégiques spécifiques.

 

Vu que de telles déclarations sont soumises à des risques et des incertitudes, les résultats effectifs futurs peuvent considérablement diverger de ceux exprimés directement ou implicitement dans lesdites déclarations. Bon nombre de ces risques et de ces incertitudes dépendent de facteurs que Swisscom ne peut contrôler ni estimer, p. ex. les conditions futures du marché, les fluctuations de change, le comportement des autres acteurs du marché, les mesures des autorités de régulation de l’Etat et d’autres facteurs de risque, tels qu’ils ont été indiqués dans les communications et les rapports de Swisscom et de Fastweb, en particulier ceux enregistrés auprès de l’autorité de surveillance américaine des bourses, à savoir la Securities and Exchange Commission, de même que dans les communications, communiqués de presse, rapports et autres informations, anciens et futurs, publiés sur les pages web des sociétés du groupe Swisscom.

 

Il est conseillé aux lecteurs de ne pas s’appuyer excessivement sur ces déclarations prospectives, car elles n’ont de validité qu’au moment où elles sont faites dans le présent document.

 

Swisscom n’a pas l’intention, ni l’obligation d’actualiser ou de réviser les déclarations prospectives, que ce soit en raison de nouvelles informations, d’événements futurs ou de tout autre facteur.



S'abonner aux news

Abonnez-vous à nos news par e-mail


Contactez-nous

Adresse

Swisscom
Media Relations
Alte Tiefenaustrasse 6
3048 Worblaufen

Adresse postale:
case postale, CH-3050 Berne
Suisse

Contact

Tél. +41 58 221 98 04
Fax +41 58 221 81 53
media@swisscom.com

Autres contacts