Suivre Swisscom S’abonner aux infos Etat du réseau Contact
Suivre Swisscom S’abonner aux infos Etat du réseau Contact

Interview avec Christoph Aeschlimann

Le responsable IT, Network & Infrastructure s’exprime sur la stratégie d’extension du réseau 2025

«Nous préparons notre réseau pour la nouvelle décennie.»

Swisscom a défini la stratégie d’extension du réseau jusqu’à fin 2025. D’ici là, l’objectif est de doubler la couverture en fibre optique (FTTH) et de moderniser le réseau existant. En outre, Swisscom mise de plus en plus sur une combinaison de technologies réseau. Christoph Aeschlimann, CTO et CIO, nous en dit plus sur le pourquoi du comment dans une interview.
Bruno Böhlen
Bruno Böhlen, Corporate Journalist
06 février 2020

Le trafic de données connaît une croissance constante en Suisse. Sur le seul réseau fixe de Swisscom, le volume a augmenté de plus de 1000% ces dix dernières années, et de plus de 12 000% sur le réseau mobile. Une infrastructure de réseau performante est essentielle pour une société et une économie qui veulent exploiter tout le potentiel de l’ère numérique. Pour cette nouvelle décennie, Swisscom se fixe encore pour objectif de fournir à chaque client la performance réseau adéquate en tout lieu et à tout moment afin de pouvoir utiliser le service souhaité avec la meilleure qualité possible.

Vous avez présenté aujourd’hui la nouvelle stratégie d’extension du réseau Swisscom jusqu’à fin 2025, lors de la conférence de presse sur le bilan. Que prévoit-elle?

Swisscom veut continuer d’offrir à ses clients le meilleur réseau de Suisse, partout et à chaque instant, et leur garantir des services numériques avec la meilleure qualité possible durant cette nouvelle décennie. C’est pourquoi nous nous sommes fixé de nouveaux objectifs d’extension: d’ici à la fin 2025, nous voulons doubler la couverture en fibre optique jusqu’aux logements et commerces (Fibre to the Home, abrégé FTTH), par rapport à 2019. 50 à 60% de tous les logements et commerces bénéficieront alors d’une bande passante allant jusqu’à 10 Git/s. En parallèle, la modernisation du réseau FTTS existant se poursuit. Ainsi, 30 à 40% de logements et commerces supplémentaires disposeront d’un débit compris entre 300 et 500 Mbit/s d’ici à la fin 2025.

brightcoveVideo_skipAdTitle
brightcoveVideo_skipAdCountdown
brightcoveVideo_skipAdRest
brightcoveVideo_skipAdForReal

Cela correspond à une excellente couverture en très haut débit. Toutefois, le comportement des utilisateurs a beaucoup évolué ces dernières années. Aujourd’hui, chacun veut pouvoir travailler, regarder un film, écouter de la musique, jouer à des jeux ou encore utiliser les réseaux sociaux où et quand il veut. Qu’est-ce que cela signifie pour l’infrastructure?

Pour nous, cela signifie que la technologie réseau passe de plus en plus au second plan du point de vue du client. Nos clients veulent profiter d’un certain service, comme le streaming vidéo en ligne, sans latence et avec la meilleure qualité, et ce aussi bien à la maison qu’en déplacement. C’est pourquoi nous allons nous appuyer davantage sur une combinaison de technologies réseau. En clair, les réseaux fixes et mobiles doivent interagir de manière intelligente. Dans certains cas, et surtout dans les régions rurales, il peut être par exemple plus judicieux sur le plan économique d’assurer la couverture réseau des clients en combinant réseau fixe et mobile, voire recourir uniquement au réseau mobile à l’avenir, au lieu d’étendre l’infrastructure de réseau fixe. Nous garantissons ainsi aux clients la bande passante minimale prévue par le service universel, lesquels se retrouvent d’ailleurs très souvent avec des débits nettement supérieurs.

Quel rôle la technologie 5G joue-t-elle ici?

La technologie 5G est essentielle dans ce contexte. Seulement, nous constatons que des obstacles empêchent une progression rapide dans beaucoup de cantons. Pour que les régions rurales ne soient pas lésées en matière de haut débit par rapport aux régions plus denses, elles ont besoin d’être couvertes par les technologies mobiles de pointe. Dans le même temps, avec notre réseau 4G, nous offrons d’ores et déjà le meilleur réseau mobile de Suisse et pouvons le combiner avec notre réseau fixe pour une expérience client exceptionnelle.

Cette nouvelle stratégie signe-t-elle l’abandon de l’objectif visant à moderniser le réseau fixe à haut débit dans chaque commune suisse d’ici 2021?

Non, nous maintenons cet objectif et nous moderniserons le réseau fixe dans toutes les communes d’ici à la fin 2021, tout en offrant un débit de 80 Mbit/s à 10 Gbit/s pour 90% des logements et commerces. Et nous sommes sur la bonne voie: fin 2019, Swisscom avait raccordé 74% des logements et commerces conformément aux prévisions. Près de la moitié des logements et des commerces suisses reçoit désormais des débits supérieurs à 200 Mbit/s; dont 1,5 millions avec FTTH.

Cette nouvelle stratégie s’appuie sur les excellentes bases de ces dernières années et définit la suite des opérations après 2021.

Ces dernières années, Swisscom s’est concentrée en premier lieu sur l’extension du réseau FTTS/B, c’est-à-dire de la fibre optique jusqu’à la rue ou jusque dans la cave. Le passage au FTTH est-il un aveu que cette stratégie n’était pas la bonne?

Pas du tout. D’une part, nous avons poursuivi l’expansion du FTTH ces dernières années en dépit des avis divergents. D’autre part, avec le FTTS/B, nous avons accompli un important travail préalable en vue d’une extension ultérieure en FTTH. Avec cette extension progressive, nous avons sensiblement amélioré la disponibilité du haut débit dans chaque commune en peu de temps. Selon moi, c’était vraiment une bonne décision. À présent, nous n’avons plus qu’à prolonger les raccordements fibre optique, qui s’arrêtent dans la rue ou se trouvent déjà dans la cave dans le cas du FTTS/B, jusque dans les logements et commerces. Comme par le passé, nous voulons procéder à l’extension du FTTH d’ici 2025, et chaque fois que possible en coopération avec un partenaire.

Là où cela ne pourra pas se faire d’ici 2025, nous moderniserons les réseaux FTTS existants. Il y a en effet de nombreuses régions en Suisse où l’on utilisait des éléments de réseau plus anciens dans les premières années de l’extension. Nous allons les remplacer dans les années à venir pour offrir des performances accrues à nos clients.



S'abonner aux news

Abonnez-vous à nos news par e-mail


Contactez-nous

Adresse

Swisscom
Media Relations
Alte Tiefenaustrasse 6
3048 Worblaufen

Adresse postale:
case postale, CH-3050 Berne
Suisse

Contact

Tél. +41 58 221 98 04
Fax +41 58 221 81 53
media@swisscom.com

Autres contacts

Portrait

Christoph Aeschlimann est membre de la Direction du groupe Swisscom depuis février 2019 et conduit la division opérationnelle IT, Network & Infrastructure.